Troubles obsessionnels compulsifs : quand une fois ne suffit pas...
Sommaire

Les compulsions : répéter sans cesse le même rituel

Le sujet se sent poussé à répéter de façon irrépressible le même comportement ou les mêmes actes mentaux. Les compulsions sont parfois destinées à combattre les obsessions, mais le plus souvent elles sont excessives, sans véritable relation avec ce qu'elles sont censées empêcher. Le malade qui obéit à ces rituels pour tenter de combattre son angoisse a conscience du caractère inapproprié et absurde de son comportement. Celui-ci est rigoureusement codifié selon des règles pouvant être très simplistes ou au contraire très élaborées.

Les compulsions n'apportent le plus souvent qu'un soulagement temporaire de l'anxiété du patient, le laissant généralement dans un important désarroi.

Les compulsions peuvent prendre différentes formes.

  • Les rituels de lavage et de vérification étant les plus courants : ce sont des séances incessantes de toilette et de nettoyage, des vérifications sans fin des lumières, de la fermeture des portes ou du gaz...
  • Dans d'autres cas, il s'agit de l'entassement d'objet divers (journaux, détritus, objets inutiles), de compulsions de rangement, de déambulations continuelles.
  • Certaines compulsions sont d'ordre idéatoire et poussent le sujet à sans cesse compter, prier, à proférer des formules conjuratoires ou à poser des questions, cherchant ainsi à se rassurer.

Le TOC peut entraîner un véritable handicap

L'intensité du trouble obsessionnel compulsif peut être plus ou moins importante.

Il devient handicapant s'il occasionne une perte de temps de plus d'une heure par jour, s'il est source de détresse et s'il interfère avec le fonctionnement du sujet (familial, social, professionnel).

Cependant, le TOC peut rester insoupçonné de l'entourage pendant de nombreuses années en raison du caractère honteux et caché du trouble.

Sans traitement, son évolution est généralement sévère. De plus, le risque de troubles anxieux et de dépression est augmenté de plus de 50%.

Probiotiques : Les meilleurs PROBIOTIQUES du marché !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Les troubles obsessionnels compulsifs. E.G. Hantouche, Encycl. Med. Chir. (Paris, France), Psychiatrie : 37-370-A10, 1995. Les ennemis intérieurs. J. Cottraux, Odile Jacob, 1998. "Je ne peux pas m'arrêter de laver, vérifier, compter". Mieux vivre avec un TOC. A. Sauteraud, Odile Jacob, 2000.