Toussaint : à quoi sert la visite au cimetière ?

© Adobe Stock

Si le rituel de la visite annuelle de la tombe pour la Toussaint n'est plus aussi suivi qu'avant, il reste bien présent.

Mais au fond, pourquoi ce rituel reste-t-il utile ?

PUB

Confirmer la réalité du décès

Quand une personne meurt, on peut constater les faits sans qu’ils s’inscrivent profondément dans notre esprit. On est alors face à un deuil impossible, parce que la mort du proche n’est pas réellement acceptée et intégrée.

Aller visiter une tombe au cimetière, c’est faire se rejoindre le concret et le symbolique.

PUB
PUB

« On fait le voyage jusqu’à un lieu consacré aux défunts, on observe la tombe (ou la plaque commémorative), et le constat naît que la place des morts n’est pas celle des vivants » explique Marguerite Englebert, responsable de l’association Vivre son Deuil.

Cette distance n’empêche pas de se retrouver de temps en temps…

Retrouver le défunt là où il est

En effet, aller voir une tombe pour la Toussaint est aussi une façon de « retrouver » les défunts.

On va les voir, on prend soin de leur tombe, ce qui est une manière de prendre soin d’eux. Très souvent, les personnes vont s’adresser à leur proche décédé, pour communiquer quelques instants, ou simplement se remémorer des scènes passées.

Ces habitudes sont une façon d’entretenir la trace que le défunt a laissée pendant son passage sur terre.

Mots-clés : Toussaint, Cimetiere, Deuil
Publié le 28 Octobre 2013 | Mis à jour le 30 Octobre 2017
Auteur(s) : Marion Garteiser, journaliste santé
Source : Dr Christophe Fauré, « Vivre le deuil au jour le jour », éd.
Voir + de sources
Albin Michel - Association Vivre son Deuil.