Tomate cœur de bœuf : ne vous faites pas avoir !

Publié le 20 Août 2015 | Mis à jour le 06 Août 2018
Auteurs : Paule Neyrat, Diététicienne
© Istock

La tomate cœur de bœuf est devenue très tendance depuis quelques temps. Mais presque toutes sont des fausses, qui n’ont rien à voir avec la véritable tomate cœur de bœuf. 

PUB
La tomate cœur de bœuf a longtemps fait partie de ces variétés anciennes complètement oubliées, quasiment introuvables. Seuls quelques petits maraîchers la cultivaient encore localement.

Quelques grands chefs, las de ne plus trouver de bonnes tomates, se sont intéressés à la cœur de bœuf, ce qui l’a remise à la mode et a incité plusieurs producteurs à la cultiver.

Et puis, les industriels se sont emparés de la cœur de bœuf. Ils ont fait des tas de croisements et de manipulations entre diverses variétés pour aboutir à des tomates de plus en plus grosses, très côtelées, à la peau épaisse et à la chair farineuse et insipide qui n’ont rien à voir avec la vraie cœur de bœuf.

PUB
PUB

Ce sont ces cœurs de bœuf que vous trouvez maintenant, à gogo, dans les rayons des supermarchés et aussi dans ceux des primeurs. Elles sont vendues avec le nom « Cœur de bœuf » alors que ce ne sont pas des tomates de cette variété.

Et ce, bien que la DGCCRF (la Direction de la répression des fraudes) ait invité plusieurs fois les commerçants à modifier leurs étiquettes. Sans aucun succès.

Une vraie cœur de bœuf est en forme de cœur (d’où son nom). Selon ses variétés (c’est une vraie famille que la cœur de bœuf !) elle peut être rouge, orange ou jaune. Elle est lisse, sauf la Ligure qui a quelques côtes. Toutes ont une peau fine, une chair assez dense et particulièrement savoureuse.

Vous ne trouverez de vraies cœurs de bœuf qu’au marché, chez des petits producteurs. C’est la saison : elle n’est arrivée à maturité que depuis fin juillet et début septembre, il n’y en aura plus.

Soumis par Paule Neyrat le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés