Thyroide : bientôt un nouveau médicament sous forme de capsule molle ?

© Istock

Une nouvelle forme de lévothyroxine a été soumise à l'Agence nationale de sécurité du médicament. Elle devrait apporter sa réponse début 2018.

Publicité

Il aura fallu une crise majeure pour faire évoluer le marché. Un nouveau médicament indiqué contre les troubles de la thyroïde pourrait être prochainement commercialisé. Lors d'un point presse organisé le 8 décembre, l'Agence nationale de sécurité du médicament a reconnu examiner un dossier d'autorisation de mise sur le marché (AMM) en ce sens.

La demande, soumise par les laboratoires Genevrier, concerne un nouveau médicament contenant de la lévothyroxine, qui se substitue aux hormones défaillantes. Mais la forme galénique est différente des alternatives déjà commercialisées. Le fabricant souhaite mettre sur le marché des capsules molles.

Publicité
Publicité

L'ANSM est restée prudente sur l'avancement de ce dossier. Il faut dire qu'un long chemin reste à parcourir. Si elle obtient l'accord de l'agence sanitaire, la demande devra ensuite passer devant la Haute Autorité de Santé (HAS). Cette autorité évalue le service médical rendu et l'amélioration qu'elle apporte vis-à-vis des autres formulations.

Enfin, le dossier sera soumis au Comité économique des produits de santé (CEPS), chargé de fixer le prix et le taux de remboursement des spécialités médicamenteuses.

5 options sont disponibles pour les malades

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, s'y était engagée en septembre dernier. La promesse est tenue. A ce jour, cinq spécialités à base de lévothyroxine sont disponibles sur le marché. La nouvelle formule du Levothyrox® - au coeur de la polémique - reste la plus prescrite en France.

Depuis le mois d'octobre, les médecins ont également la possibilité de prescrire L-Thyroxin Henning® (Sanofi) et L-Thyroxine® gouttes (SERB). L'ancienne formule, rebaptisée Euthyrox®, est remise à disposition à titre temporaire. Les lots sont importés régulièrement.

Depuis le 6 décembre, une cinquième alternative est possible. Le Thyrofix®, du laboratoire Unipharma, a reçu son AMM en septembre dernier. Il est progressivement déployé en quatre dosages différents.

L'hypothyroïdie et l'hyperthyroïdie expliquées en vidéo

PUB
PUB

Contenus sponsorisés