Le thermalisme et tous ses atouts

Comme chaque année, les Thermalies, salon de l’eau et du bien-être, ont permis aux Français de découvrir les stations thermales réparties sur le territoire, leurs caractéristiques et leurs nouveautés.

PUB

Le thermalisme

Après une certaine désaffection, le thermalisme reprend de la vigueur.

Les stations sont plus attractives et animées, les établissements ont remis en valeur leur architecture Belle Époque et investi dans de nouveaux équipements.

Résultat, 97 % des curistes disent ressentir les effets durables de leur cure.

Des études scientifiques, réalisées sous la houlette de l’Association française pour la recherche thermale (Afreth), y sont aussi pour quelque chose :

  • L’étude Stop-Tag (2008) a démontré que le thermalisme à orientation psychosomatique avait une efficacité supérieure à celle d’un médicament de référence dans le trouble anxieux généralisé.
  • L’étude Thermarthrose (2009) a prouvé que les effets d’une cure adaptée sur la douleur et les capacités fonctionnelles étaient supérieurs à ceux des traitements habituels, non chirurgicaux, contre la gonarthrose, et durables.
  • L’étude Maâthermes (2010) montre qu’une cure de 3 semaines est une alternative efficace et sans effets secondaires dans la prise en charge du surpoids. Les résultats, positifs, d’études sur le traitement des périarthrites de l’épaule (Rotatherm) et l’insuffisance veineuse chronique (Therm&Veines) seront bientôt publiés. D’autres sont encore en cours sur le psoriasis, la lombalgie chronique, la BPCO, les suites de cancer du sein, le sevrage du tabac et des psychotropes.

Se faire du bien avec les cures

Le thermalisme français a rajeuni et fait preuve d’un beau dynamisme.

Petit tour d’horizon des principales pathologies que les cures conventionnées de trois semaines améliorent.

Rhumatismes à La Léchère, Savoie

Genoux, hanches, mains et poignets, rachis cervical ou dos… sont soulagés et améliorés par des eaux fortement minéralisées et riches en oligo­éléments. Arthrose, mais aussi rhumatismes inflammatoires (en dehors de poussées), atteintes capsulaires et ligamentaires chroniques (ten­dinite, bursite, périarthrite), séquelles de traumatismes (fractures, luxations, entorses), lombalgies chroniques, fibromyalgie… De très nombreuses activités et visites possibles dans une station à taille humaine et alentour, en pleine Moyenne Tarentaise.

Cure remboursée.

PUB
PUB

Tél. : 04 79 22 60 30. - www.thermes-lalechere.com

Autres stations : Dax (Landes), Allevard (Isère), Capvern et Cauterets (Hautes-Pyrénées), Luchon (Haute-Garonne), Bagnoles-de-l’Orne (Orne), Molitg-les-Bains (Pyrénées-Orientales).

Phlébologie à Bagnoles-de-l’Orne, Orne

C’est « la » station indiquée dans l’insuffisance veineuse, à tous les stades, des jambes lourdes aux séquelles de phlébite, grâce aux propriétés décongestives, anti-inflammatoires et phlébotoniques de ses eaux, particulièrement riches en cuivre, molybdène, silicium et C02 dissous. À 2 h 30 de Paris, nichée au cœur des 7 000 hectares de la forêt des Andaines, c’est une oasis de calme et de verdure qui a su respecter son architecture Belle Époque. Elle offre des activités aux petits comme aux grands.

Cure remboursée. Soins complémentaires au B’O spa thermal (raffiné) pris en charge par certaines mutuelles.

N° Azur : 0 811 90 22 33 (prix d’un appel local) - www.bo-thermes.com

Autres stations : Rochefort et Jonzac (Charente-Maritime), La Léchère (Savoie), Barbotan- les-Thermes (Gers), Luxeuil-les-Bains (Haute-Saône).

Lymphœdème à Luz Saint-Sauveur, Hautes-Pyrénées

Lympho’thermes, nouveauté 2013, est un programme de traitement du lymphœdème, le plus souvent après un traitement du cancer du sein. Drainage lymphatique manuel, pressothérapie, appareils d’hy­dro­­thérapie spécifiques, enveloppements d’eau thermale, k-taping (nouvelle technique de bandage), rééducation musculaire (Pilates spécial lym­phœdème, en piscine, marche nordique), éducation thé­ra­­peutique (atelier de contention, apprentissage de l’autovidange ganglionnaire).

Complément de la cure - Phlébologie de 3 semaines, non remboursé sauf par certaines mutuelles, mais le prix reste modeste (130 €).

Tél. : 05 62 92 81 58. - www.luz.org

Contactez aussi l’association Vivre mieux le lymphœdème www.avml.fr

Autre station : Argelès-Gazost (Hautes-Pyrénées).

Dermatologie à Molitg-les-Bains, Pyrénées-Orientales

Les eaux onctueuses de Molitg-les-Bains, riches en plancton thermal, sont connues depuis longtemps pour leurs propriétés cicatrisantes. La cure Dermatologie est indiquée dans les séquelles de brûlures, couperose, prurit chronique, psoriasis, eczéma, acné, cicatrices, et dans les affections des muqueuses buccolinguales (lichen plan, aphtose, candidose, brûlures postradiothérapie). Les soins, variés mais ciblés, apaisent les irritations, restaurent l’épiderme et diminuent la fréquence des crises.

Cure remboursée. En complément, cure renforcée Psoriasis ou Dermatite, non prise en charge. Tél. : 04 68 05 00 50. - www.chainethermale.fr

Autres stations : La Roche-Posay (Vienne), Fumades-les-Bains (Gard), Neyrac-les-Bains (Ardèche), Saint-Amand-les-Eaux (Nord), Uriage (Isère).

Maigrir à Vichy, Allier

La cure conventionnée (72 soins d’hydrothérapie) pour les affections digestives et métaboliques (hyperlipidémie, hyperuricémie, diabète, surcharge pondérale et obésité) peut être complétée par le programme Spécial Maigrir à Vichy permettant de bénéficier de l’expertise du centre nutritionnel de la station. L’accompagnement est personnalisé : rendez-vous avec une diététicienne, cours de remise en activités physiques adaptées, sophrologie, conférences et ateliers de diététique et suivi par Internet pendant 6 mois après la cure (www.vichydiet.fr). Deux facilités : le Forum Diet (repas sur place ou à emporter) et des menus hypocaloriques adaptés aux prescriptions du programme, dans certains hôtels et restaurants à l’enseigne Saveurs, plaisir et santé.

Forfait non pris en charge.

N° Vert : 0 800 30 00 63 (appel gratuit) ou 04 70 97 39 59. - www.destinationvichy.com

Autres stations : Brides-les-Bains (Savoie), Contrexéville (Vosges), Évian (Haute-Savoie), Le Boulou et Capvern (Pyrénées-Orientales), Eugénie-les-Bains (Landes).

Burn-out à Bagnères-de-Bigorre, Hautes-Pyrénées

La cure pour les affections psycho­somatiques, remboursée, prend en charge de nombreux troubles : névrose, état dépressif, insomnie, dystonie neurovégétative…

Nouveauté : un programme complémentaire No stress contre le surmenage (burn-out) pour les personnes souffrant de fatigue chronique poststress ou d’épuisement professionnel. Séances collectives pour comprendre les mécanismes physiologiques du stress, apprendre à le gérer et à se relaxer, entretiens avec des psychologues, soins thermaux adaptés.

Complément non remboursé sauf par certaines mutuelles (130 €). Tél. : 05 62 95 00 23. - www.thermes-bagneres.com

Autres stations : Divonne-les-Bains (Ain), Néris-les-Bains (Allier), Saujon (Charente-Maritime), Ussat-les-Bains (Ariège).

Publié par Evelyne Oudry le Mardi 02 Avril 2013 : 00h00
Mis à jour le Mercredi 03 Avril 2013 : 08h47
Source : Magazine Bien-Etre & Santé