Tatouage : une encre contaminée

Extrême prudence avec les tatouages. Le ministère de la Santé a signalé la contamination d'une encre de tatouage par un champignon, lequel peut entraîner un syndrome infectieux. Si les lots incriminés ont été retirés de la circulation, rien ne dit que tous les tatoueurs ont cessé d'utiliser cette encre.
PUB

Deux lots d'encre de tatouage contaminée par le champignon Acremonium fungi viennent d'être retirés du marché français (n° 7996988 et 7996989). Il s'agit d'encre noire de la marque « STARBRITE COLORS Black Magic» fabriquée aux Etats-Unis par la société Tommy's Supplies. Cette décision fait suite à l'hospitalisation en République Tchèque d'une personne récemment tatouée et présentant un mycétome (une tuméfaction infectieuse caractéristique évoluant de façon chronique avec fistulisation) associé à un syndrome infectieux. Effectivement, les champignons de l'espèce Acremonium fungi sont connus pour provoquer de telles lésions, exposant à une diffusion dans l'organisme et entraînant des ostéites (infection de l'os). La Direction générale de la Santé précise que la lésion de la peau peut être associée à de la fièvre, qu'elle est habituellement peu influencée par les médicaments antimycosiques et qu'une exérèse chirurgicale est souvent nécessaire.

PUB
PUB

Il est donc recommandé aux usagers de faire preuve de vigilance avant d'entreprendre un tatouage. Et en cas de survenue de signes cliniques sur un tatouage récent (signes d'infection, inflammation, induration, nodule), consultez rapidement un médecin.

C'est l'occasion de rappeler les risques du tatouage : transmission d'agents infectieux, en particulier virus des hépatites B et C, et effets indésirables liés à la nature et à l'origine des pigments employés et à la qualité microbiologique de leur préparation.

Actualisation du 14 septembre 2004

Depuis, deux autres références du même fabricant, à savoir « STARBRITE COLORS TRIBAL BLACK » et « STARBRITE COLORS SCARLET RED » ont été analysées, révélant la présence du champignon Acremonium fungi, des bactéries Pseudomonas aeruginosa et pudida, et de la bactérie du genre Aeromonas. En conséquence, l'AFSSAPS (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) a décidé d'interdire l'importation, l'exportation, al mise sur le marché et l'utilisation de ses encres, assortie d'une mesure de destruction des lots concernés.Quant aux autres encres de la marque STARBRITE COLORS, leur importation, exportation, mise sur le marché et utilisation sont suspendues pour une durée de trois mois, dans l'attente d'analyses complémentaires.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 01 Septembre 2004 : 02h00
Source : Communiqué de la Direction générale de la Santé du 25 août 2004, " tatouage : signalement d'une encre contaminée ".