Le « sunburn art » : la mode à ne pas suivre

Cette nouvelle tendance venue des États-Unis appelée « sunburn art » (que l’on traduirait en français par « coup de soleil artistique »), consiste à s’exposer au soleil avec un pochoir pour dessiner sur la peau des motifs. Cette mode incite tout simplement à s’exposer au soleil sans protection, avec des coups de soleil garantis, lesquels accélèrent le vieillissement cutané et font le lit des cancers de la peau. À éviter donc !

Coups de soleil garantis

Laisser le soleil dessiner sur la peau toutes sortes de motifs (à l’aide d’un pochoir ou en faisant un dessin avec de la crème solaire) en a déjà tenté plus d’un, avec de bons coups de soleil comme résultat. En effet, le bon dosage d’UV pour un résultat satisfaisant n’est pas facile à obtenir. Pis, une fois le dessin obtenu, les zones de peau blanche risquent à leur tour de rougir à la moindre exposition solaire.

Jamais d’exposition au soleil sans crème solaire

Des dermatologues américains ont déjà mis en garde contre cette pratique à risque élevé de coups de soleil, en rappelant qu’il suffit de 5 brûlures entre 5 et 15 ans pour augmenter le risque de mélanome de 80% à l’âge adulte. Alors autant ne pas tenter le « sunburn art » et préserver son capital soleil.

Toute exposition au soleil impose d’appliquer de la crème solaire d’indice élevé correspondant à son type de peau, en quantité suffisante et à fréquence rapprochée, sur toutes les zones de la peau exposées.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Europe 1, 6 juillet 2015.