Du sucre dans les cigarettes ?

Rien n’est négligé par les industriels du tabac pour rendre leurs cigarettes attractives, particulièrement en direction des jeunes et les femmes ! Les résultats d’une série de tests menés par l’Institut 60 Millions de consommateurs, montrent que « les fabricants ajoutent du sucre et des arômes dans leurs produits en toute opacité ».
© Istock

Tabac : grand flou sur les édulcorants

Quelques 20 produits aromatisés ont été analysés : cigarettes, tabac à rouler, tabac à pipe, tabac à narguilé, cigarillos, papiers à rouler.

On constate ainsi que les cigarettes ne contiennent pas d’édulcorant et que les arômes et l’éthylvanilline sont présents en quantité limitée, respectant bien le décret du 30 décembre 2009. Malgré tout, les arômes de confiserie (vanille, pomme, chocolat, barbe à papa…) sont utilisés comme stratégie marketing, sachant que de toute façon la composition ne figure pas sur les paquets et que le flou persiste quant aux autres arômes utilisés.

En revanche, les autres produits du tabac, autres que les cigarettes, ne sont pas concernés par cette réglementation. C’est ainsi que « certains cigarillos contiennent des taux de vanilline et d’éthyvanillinejusqu’à 10 fois supérieurs à ce qui est autorisé pour les cigarettes ».

60 Millions de consommateurs remarque également la présence d’un édulcorant, du saccharinate de sodium, sur l’un des deux papiers pour tabac à rouler analysés. Ce qui n’est finalement pas illégal puisque les édulcorants sont officiellement seulement interdits sur la manchette (papier enroulant le filtre).

Un vide réglementaire qui profite aux cigarettiers

Autrement dit, il existe des vides réglementaires qui profitent aux cigarettiers et qu’il convient de faire disparaître. L’Association demande la mise en place d’une réglementation qui s’appliquerait à l’ensemble de tous les produits du tabac, l’établissement d’une liste limitative et exclusive d’ingrédients autorisés et à plus de transparence dans l’étiquetage. Concernant ce dernier point, il n’est effectivement pas normal d’être plus informé sur la composition d’un yaourt que sur celle du tabac, un produit hautement toxique et potentiellement mortel !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Communiqué de presse de 60 Millions de consommateurs, en partenariat avec le Comité National Contre le Tabagisme (CNCT), 24 octobre 2011.