La sigmoidïte aiguë diverticulaire : une maladie paradoxale
Sommaire

L'appendicite à gauche

La plupart des diverticules du colon se trouvent sur le colon sigmoïde. Si dans la majorité des cas il ne se passe rien, deux complications sérieuses peuvent survenir : l'hémorragie et l'infection.

L'hémorragie se traduit par l'apparition de sang rouge ou noir dans les selles. Elle nécessite une consultation plus ou moins urgente en fonction de son importance.

L'infection apparaît en général sur les diverticules du colon sigmoïde. On ne connaît pas précisément (comme pour l'hémorragie d'ailleurs) ce qui la déclenche, mais il est aisé de comprendre que les diverticules étant de petites poches sur la paroi du colon, elles se vident difficilement de leur contenu et finissent par s'engorger et s'enflammer. Cette inflammation (sigmoïdite) provoque des douleurs situées en bas à gauche de l'abdomen à l'opposé des douleurs de l'appendicite, souvent accompagnées de fièvre. Si cette inflammation continue, elle peut évoluer vers une péritonite ou une perforation.

Qui fera une sigmoïdite ?

La question est logique puisque beaucoup de gens sont porteurs de diverticules mais peu font des complications. D'une manière générale le risque d'avoir des diverticules augmente avec l'âge mais paradoxalement, ce sont les gens jeunes (en dessous de 50 ans) qui font le plus de complications. En pratique, ce risque est difficile à évaluer et l'évolution d'une diverticulose est imprévisible.

Retrouvez le goût d'apprendre ! Des milliers de cours interactifs 100% en ligne sur tous vos sujets préférés !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : " La diverticulose ". Docteur Didier Loiseau. Erda Editions.