Sidaction : le 110 a repris du service

© Istock

L’édition 2011 du Sidaction, qui a lieu l’année du 30e anniversaire de la découverte du virus du sida,  a permis de récolter 5,3 millions d'euros de promesses de dons. L’événement est l’occasion de reparler de l’action menée contre ce fléau en 2010.

PUB

150 000 personnes vivent avec le VIH en France, 50 000 personnes ignorent leur statut sérologique, 20 personnes découvrent, chaque jour, leur séropositivité... Les chiffres parlent d’eux-mêmes : l’épidémie est toujours colossale.

Sidaction : une mobilisation d’envergure pour collecter des fonds

Relayé par 18 médias partenaires, le Sidaction inaugure, cette année, un nouveau slogan rappelant que « Face au sida, chaque euro en plus peut faire la différence ! ». Par exemple, 83 euros est la somme nécessaire pour qu’un chercheur doctorant puisse travailler sur le virus pendant une journée.

Dans les journaux télévisés et les émissions d’actualité, ont été diffusés des reportages et des témoignages concernant la recherche, la prévention, l’accès aux soins et aux traitements, la vie avec le virus du sida

PUB
PUB

Pendant trois jours, plus de 300 manifestations de soutien (collectes, marathons, matchs...) ont permis de recueillir des dons. Sur le terrain encore, 4 000 bénévoles seront mobilisés pour réceptionner les promesses de dons sur 21 plateaux téléphoniques à travers toute la France. Jusqu'au 11 avril, les promesses sont encore possibles en composant le 110, sur www.sidaction.org ou encore en envoyant un SMS au 33000 avec le message « don », permet aussi d'aider le Sidaction.

Sidaction : des actions fortes

Aux côtés des chercheurs et des soignants, le Sidaction a soutenu, en 2010, 171 programmes de recherche et 26 projets visant à l’amélioration de la qualité de vie et des soins et ce pour un montant de 4,1 millions d’euros. Il est vrai que les défis pour les chercheurs sont nombreux : vaccin, éradication du virus, nouvelles thérapies, traitements en prévention, microbicides…

Avec 265 000 euros, le Sidaction a également contribué à l’ouverture, en mai 2010, d’une maison d’accueil spécialisé (MAS) à Saint-Denis, qui accueille des personnes séropositives dépendantes. « Le soutien de Sidaction est une aubaine, pour les résidants et les soignants », explique Virginie Duriez, directrice de la MAS de Saint-Denis.

4,5 millions d’euros ont également été engagés pour 29 pays, soit un montant sans précédent. Le Sidaction agit aux côtés des structures de lutte contre le sida en Afrique, en Asie et en Europe de l’Est. Car, il faut le rappeler, ce sont 33 millions de personnes qui vivent avec le VIH dans le monde.

Publié par Hopital.fr le Jeudi 07 Avril 2011 : 14h58
Mis à jour le Mardi 12 Avril 2011 : 11h33