Si vous travaillez assis : bougez régulièrement !

Notre corps n'est pas conçu pour rester en position assise pendant de longues heures. Pourtant, des millions de personnes travaillent toute la journée dans cette position et sont dès lors susceptibles de présenter des problèmes physiques. Pour les prévenir, quelques exercices très simples suffisent.

Publicité

Ménagez-vous des mini pauses

Si votre profession vous impose de travailler assis, prenez la bonne habitude de vous astreindre régulièrement à des mini pauses toutes les demi-heures ou toutes les heures, pour détendre les muscles que vous sollicitez quand vous travaillez et faire travailler ceux qui sont restés inactifs. Inutile de courir à la salle de fitness, ces exercices se pratiquent sur votre lieu de travail, à votre bureau, sans équipement particulier et sans déranger les collègues. Les rayons des librairies regorgent de livres pratiques proposant de nombreux exercices d'étirement, de relaxation et de musculation. Songez aussi au yoga.

Publicité
Publicité

Changez vos habitudes

Sur le chemin du travail, à l'heure du midi et en général au bureau, modifiez aussi certaines de vos habitudes, ce sera tout bénéfice pour votre santé : - garez votre voiture au bout du parking ou de la rue, descendez un arrêt de bus plus tôt ; - empruntez toujours les escaliers ou, si vous travaillez au dernier étage d'un immeuble, montez une partie à pied puis prenez l'ascenseur, descendez toujours à pied ; - transmettez vos messages à vos collègues de vive voix plutôt que par téléphone ou par mail ; - planifiez vos pauses comme vous le feriez pour une réunion importante ; - profitez de la pause café et de la pause déjeuner pour marcher un peu ; - plutôt que d'aller boire un verre avec vos collègues, proposez-leur une ballade à pied ou encore mieux un jogging. Comme l'oiseau fait son nid petit à petit, de 5 minutes d'exercices par-ici en 5 minutes d'exercices par-là, vous atteindrez bien vite la demi-heure d'activité physique recommandée par jour pour une bonne santé.

Publié par Claudine De Kock, journaliste santé le Lundi 05 Décembre 2005 : 01h00
Mis à jour le Mardi 28 Septembre 2010 : 17h32