Les secrets d'un bon gommage

Indispensable geste de beauté, le gommage recèle de nombreuses vertus pour la peau. Promesse de douceur, gage d'éclat, il élimine les impuretés et permet d'entretenir sa tonicité. Mode d'emploi.

PUB

On la lave soigneusement, on la démaquille scrupuleusement, on l'hydrate quotidiennement... Pourtant, ces attentions portées à notre peau ne suffisent pas à préserver sa fraîcheur et son éclat. Et pour cause : jour après jour, particules de pollution, cellules mortes et résidus de fards s'agglutinent à sa surface, formant un infime voile opaque l'empêchant de respirer. La solution se résume en un mot : gommage.

Le principe ? Des micro grains végétaux ou minéraux qui, frottés en mouvements circulaires sur le visage et le corps, décollent les impuretés et débarrassent l'épiderme de sa pellicule occlusive. Puisqu'il n'est bien sûr pas question de vous décaper vigoureusement comme on récure du calcaire incrusté dans un évier, les cosmétiques adaptés sont là pour sublimer votre peau tout en douceur et en efficacité.

PUB
PUB

Des grains pour chaque besoin

Sel, sucre, céréales, poudre de riz, éclats de noyaux d'abricot, billes de jojoba, argiles... Bienvenue sur le marché des ingrédients dédiés aux gommages. En tube ou en pot, en gel ou en crème, mélangés à de l'huile ou à l'état naturel, ce n'est pas toujours facile de savoir où donner du grain pour satiner votre peau ! Retenez que l'ingrédient qui constitue la base du soin varie en fonction de la sensibilité de l'épiderme. Ainsi, une peau réactive ne supportera pas de traitement trop abrasif et préfèrera des particules exfoliantes souples.

Pour le visage, misez sur les extraits d'abricot, de jojoba, de céréales ou d'argile blanche.

Sur le corps, où la peau est plus épaisse donc plus résistante, vous pouvez utiliser des exfoliants plus durs comme la poudre de riz, le sel ou le sucre.

Les gestes douceur

Si l'ingrédient doit être adapté au type de peau, il en est de même pour la fréquence du gommage.

Sur les épidermes secs et sensibles, un soin tous les quinze jours suffit.

Les peaux normales supportent un gommage hebdomadaire tandis que les peaux grasses préfèrent deux fois par semaine. Quel que soit le rythme, il est indispensable de conclure chaque gommage par l'application d'un soin hydratant pour restaurer le film hydrolipidique. Le produit s'applique sur peau sèche ou humide, en petits mouvements circulaires.

Attention de ne jamais gommer le contour des yeux où l'épiderme est très fin et fragile. En revanche, vous pouvez aisément insister sur les talons et les coudes, où la peau a tendance à s'épaissir.

Publié le 28 Mars 2011 | Mis à jour le 21 Avril 2016
Auteurs : Véronique Aïache
Source : Bien-être & Santé