Scanner, IRM, scintigraphie, angiographie et échographie : comment ça marche ?

Votre médecin vous a prescrit un scanner, une IRM, une scintigraphie, une angiographie ou une échographie. Quelles sont les spécificités de ces différents examens d'imageries médicales ?
Publicité

L'IRM ou imagerie par résonance magnétique

Le principe de l'IRM repose sur le phénomène de résonance magnétique nucléaire. Les organes sont analysés en utilisant un aimant très puissant dans lequel circulent des ondes électromagnétiques. Ces ondes à haute fréquence appliquées sur une partie du corps renvoient un signal réémis par les atomes d'hydrogène contenus dans les organes. On peut ainsi déterminer la composition chimique et donc la nature des tissus.

Publicité
Publicité

On obtient une image en 2D ou en 3D d'une partie du corps.

L'IRM n'irradie pas, elle n'émet pas de rayons X.

Le scanner

Le scanner utilise les rayons X. Les images des organes sont obtenues en mesurant l'absorption du faisceau de rayons X qui balaye dans les différentes directions. Les images correspondent à des tranches de sections (des vues en coupe) sur lesquelles l'os apparaît en blanc, l'air en noir et les tissus en gris. Les coupes peuvent être directement analysées ou après un travail informatique de ' reconstruction '.

L'émetteur et le récepteur de rayons X tournent autour de la partie du corps à examiner.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 28 Septembre 2009 : 02h00
Source : Manuel Merck, Editions Larousse.