Savoir recevoir

Vous avez invité des amis chez vous, et vous voulez bien faire. Vous allez prévoir un apéritif, un menu délicieux, sortir votre belle vaisselle, en un mot, mettre les petits plats dans les grands… pour bien recevoir ces personnes que vous appréciez. C'est normal, et c'est sympathique ! Mais est-ce vraiment l'essentiel ?
PUB

Pas du tout, l'essentiel est ailleurs ! Ainsi, Josie, qui aime recevoir déçoit toujours : elle vous invite pour 20 heures et vous abandonne au moins deux heures dans le salon, pendant qu'elle finit de préparer le repas avec son mari. Bien sûr, c'est exquis, présenté de manière originale et somptueuse mais vous ne venez pas dîner chez des amis pour leur attribuer des étoiles Michelin ! Vous venez avant tout pour profiter de leur compagnie. C'est la chose à ne jamais oublier !

C'est pourquoi il vaut mieux prévoir un repas simple où vous pourrez rester bavarder ensemble plutôt qu'un rôle de cuisinier en toque qui fourrage dans son arrière-cuisine pour que tout soit cuit à point.Et mieux que cela : avant votre menu, avant le décor, le bon vin, les verres à pied, etc., pensez à ce dont vous allez parler. Pourquoi ces amis sont-ils précieux pour vous, qu'appréciez-vous vraiment chez eux ? Est-ce de voir qu'il s'agit d'un couple heureux qui s'entend bien ? Est-ce qu'ils vous font rêver en vous racontant leurs voyages ? Est-ce leur intérêt pour l'art, la philosophie ? Est-ce de rigoler ensemble et d'échanger des histoires drôles ? De parler sport ? Et ce n'est pas forcément un couple bien sûr, mais une personne avec qui vous aimez partager certaines choses, certaines idées.

PUB
PUB

Alors, exprimez-le : « Ce que j'aime quand tu viens, c'est qu'ensemble, on peut bien rire ». Ou « J'aime discuter avec toi, c'est un grand plaisir pour moi », ou encore « je me sens bien quand je passe une soirée avec toi »Car le plus beau cadeau que vous faites, ce n'est pas un aliment bien préparé, une table joliment dressée, c'est la connivence, l'échange de complicité et d'amitié.

Alors, ne vous privez surtout pas de recevoir si vous êtes piètre cuisinier ! Vous pouvez très bien savoir apporter l'essentiel.

Pensez-y aussi quand c'est vous qui êtes reçu : vous apportez un petit cadeau, des fleurs ou du chocolat, une bouteille de champagne. Mais ce qui est le plus précieux, c'est vous ! Sachez en avoir conscience et donner ce que vous avez à donner

Conclusion : ce qui compte dans la vie, bien plus que le matériel, c'est l'attention que vous portez aux autres, les relations que vous établissez avec eux ! Et c'est vrai dans tous les domaines de la vie.

Publié par Dr Catherine Solano le Mercredi 28 Juillet 2004 : 02h00