Salpingites : l'ennemi silencieux des trompes utérines
Sommaire

Diagnostic et traitement d’une salpingite : la cœlioscopie est essentielle

La cœlioscopie est un examen essentiel car elle permet dans le même temps opératoire:

  • d’établir le diagnostic (aspect inflammatoire des trompes),
  • de pratiquer des prélèvements bactériologiques afin de confirmer la nature du germe causal,
  • de faire le bilan des lésions (fermeture d’une trompe par l’infection par exemple),
  • de participer au traitement (lavage de la cavité pelvienne pour diminuer l’infection, traitement chirurgical de certaines lésions des trompes).

Le traitement de la salpingite est antibiotique

Le traitement repose principalement sur les antibiotiques avec souvent une association de deux antibiotiques, prescrits pendant 2 à 3 semaines. Le repos est indispensable à l’efficacité du traitement. Un arrêt de travail est donc souvent prescrit.

Le partenaire sera également traité par antibiotiques car il est certainement porteur sain du germe.

Il existe des traitements « minute » qui se prennent en une seule prise.

Une fois la salpingite guérie, elle peut facilement récidiver en raison d’une nouvelle contamination par le partenaire. D’où l’obligation de traiter aussi le partenaire si l’on veut éviter les récidives.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :