Rhinite allergique : antihistaminiques et corticoïdes à discrétion
Sommaire

La désensibilisation

En cas d'échec des traitements pharmacologiques, la désensibilisation représente une alternative pour certaines personnes, que sont les allergiques aux pollens et aux acariens. Cette technique ne repose plus sur une série d'injections, mais sous la forme de comprimés sublinguaux à prise hebdomadaire. Même si ce traitement dure plusieurs années (3 ans environ), les contraintes sont désormais bien légères. * Antihistaminiques : Virlix, Zyrtec, Aérius, Kestin, Telfast, Xyzall, Clarityne, Mizollen, Tinset.** Corticoïdes : Béclo-Rhino, Béconase, Rhinocort, Flixonase, Nasalide, Nasonex, Pivalone, Nasacort. *** Vasoconstricteurs disponibles : Aturgyl, Rhinamide, Dérinox, Déturgylone, Rhinofluimucil, etc.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Impact Médecine, mars 2007.