Quoi de neuf dans le traitement des fibromes utérins ?
Sommaire

ExAblate® 2000 détruit les cellules du fibrome par la chaleur

Des faisceaux d’ultrasons de haute intensité sont délivrés à travers la paroi abdominale et dirigés vers un même point sur le fibrome. La concentration localisée des ultrasons provoque un échauffement du tissu, entraînant la destruction des cellules du fibrome. Le traitement est réalisé sous surveillance IRM en temps réel, ce qui permet de bien contrôler la focalisation des ultrasons, les modifications de températures et l’étendue de la zone traitée. L’intervention ne nécessite pas d’anesthésie mais elle se réalise sous analgésiques (médicaments antidouleur).

En moyenne, on détruit ainsi 40% du fibrome. Ensuite, le volume du fibrome va progressivement diminuer (en plusieurs mois), entraînant de moins en moins de symptômes et améliorant la qualité de vie. Une échographie à 6 mois permet d’évaluer l’efficacité clinique du traitement.

Les critères d’inclusion sont rigoureux (taille du fibrome : entre 5 et 10 cm environ, localisation, multipares…). Pour l'instant, cette technique n’est pas recommandée aux femmes qui désirent une future grossesse, les données dans ce cas n’étant pas encore disponibles.

Retrouvez le goût d'apprendre ! Des milliers de cours interactifs 100% en ligne sur tous vos sujets préférés !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Le Quotidien du Médecin 16/02/2009, www.lequotidiendumedecin.fr ; Marret H., et al., Médecine de la reproduction, gynécologie et endocrinologie. Volume 11, Numéro 2, 158-63, mars-avril 2009.