Que savez-vous sur le ronflement ?

© photographee
PUB

1) Un quart des Français ronfle.

Vrai.

2) Les hommes et les femmes sont également concernés par le ronflement.

Faux.

Les hommes ronflent beaucoup plus que les femmes : 80% des hommes ronflent contre 20% des femmes. C'est en partie lié à une répartition différentielle du poids : la surcharge pondérale se plaçant préférentiellement au niveau du cou et du thorax chez les hommes, provoquant ainsi un rétrécissement des voies aériennes, alors que les femmes prennent plutôt au niveau des hanches. Mais passée la cinquantaine, l'égalité tend à se rétablir...

3) Une des principales origines du ronflement est un voile du palais trop long, qui provoque un allongement de la luette.

Vrai.

Il existe également un épaississement et un élargissement des piliers postérieurs des amygdales. Cette hypertrophie s'amplifie avec le relâchement musculaire produit par le sommeil. Ce qui explique que le ronflement apparaît plus volontiers durant les périodes de sommeil profond, lorsque le relâchement est à son maximum. Ce phénomène s'installe dès la quarantaine.

PUB
PUB

4) La position pour dormir influe peu sur le ronflement.

Faux.

La position sur le dos, en décubitus dorsal, favorise le ronflement. En effet, dans cette position, le voile du palais détendu du ronfleur repose sur la paroi postérieure du pharynx. Ainsi, le passage de l'air inspiratoire nasal peut facilement soulever le pharynx, lequel frotte et vibre.

5) L'excès de poids favorise le ronflement.

Vrai.

La surcharge pondérale est particulièrement fréquente chez les ronfleurs. Même légère, elle induit un rétrécissement de l'espace libre du pharynx. L'embonpoint réduit tous les espaces naturellement libres, dont la bouche, le cou et les régions entourant les voies respiratoires hautes.

6) Boire de l'alcool au dîner atténue les ronflements.

Faux.

En induisant une chute du tonus musculaire, la prise d'alcool renforce au contraire l'intensité des ronflements. Il est donc fortement déconseillé aux ronfleurs de boire de l'alcool après 18 heures.

7) Les somnifères et les tranquillisants atténuent les ronflements.

Faux.

Comme l'alcool, ces médicaments provoquent un relâchement des muscles du palais et intensifient donc les ronflements.

8) A 40 ans, un Français sur quatre ronfle.

Faux.

A partir de cet âge, le ronflement est beaucoup plus fréquent : un Français sur deux ronfle !

9) A partir de 50 ans, les femmes ronflent autant que les hommes.

Vrai.

En effet, à partir de 40 ans, le voile du palais s'allonge naturellement progressivement.

10) Le ronflement peut cacher une maladie.

Vrai.

Le ronflement peut cacher un syndrome d'apnées du sommeil : interruptions fréquentes de la respiration durant plusieurs secondes. Cette pathologie a des conséquences vasculaires parfois graves. Pour diagnostiquer un syndrome d'apnées du sommeil, il faut recourir à des tests d'enregistrement du sommeil.

11) L'intensité du ronflement peut atteindre jusqu'à 90 décibels.

Vrai.

Soit l'équivalent du bruit engendré par un camion roulant sur une route nationale.

Publié le 29 Janvier 2005 | Mis à jour le 18 Janvier 2016
Auteurs : Rédaction E-sante.fr