Prostate : des nanoparticules d’or pour éliminer les tumeurs

Publié le 21 Septembre 2012 par La Fondation ARC
En couplant une substance attirée par les cellules prostatiques tumorales à des nanoparticules d’or radioactives, des chercheurs viennent de mettre au point une nouvelle stratégie pour lutter contre les cancers de la prostate.
PUB
© Istock

Vers un nouveau traitement anti-cancer de la prostate

Une nouvelle forme de médicament destiné au traitement des cancers de la prostate pourrait voir le jour.

Son mode d’action laisse espérer qu’elle serait bien moins toxique que les chimiothérapies aujourd’hui disponibles.

PUB

Un traitement du cancer de la prostate moins toxique

Ce nouveau traitement est composé de deux substances :

PUB
  • une molécule issue du thé vert qui a la particularité d’être attirée par les cellules de cancer de la prostate,
  • une nanoparticule d’or radioactive.

Les rayonnements émis par ces nanoparticules permettent de détruire les cellules cancéreuses.

La substance issue du thé vert joue quant à elle le rôle de guide : elle conduit les nanoparticules jusqu’aux cellules à détruire.

Ainsi, ce système permet d’épargner les cellules saines et donc de réduire la toxicité du traitement.

Cette stratégie thérapeutique est très prometteuse. Toutefois, plusieurs années de développement seront encore nécessaires avant qu’elle ne puisse être testée chez des patients.

Source : Fondation ARC pour la recherche sur le cancer - R. Shukla et coll., « Proceedings of the National Academy of Sciences », édition en ligne du 16 juillet 2012.
PUB
Contenus sponsorisés

A lire aussi

Cancer de la prostate : une cause d’incontinence urinaire

La chimiothérapie, comment ça marche ?

Cancer de la prostate : le point sur le dépistage et le traitement

Contre le cancer de la prostate ? La grenade !

Staphylocoque blanc : une bactérie capable de protéger du cancer de la peau

Plus d'articles