Problème de mâchoire
L'articulation de la mâchoire, appelée plus précisément articulation temporo-mandibulaire, est située juste devant l'oreille.Elle est composée de deux structures principales : le condyle articulaire (partie de la mâchoire inférieure) et la fosse glénoïde (partie du crâne).Entre les deux se trouve un ménisque, petit coussin de fibrocartilage, qui bouge avec les mouvements de la mâchoire.
© Istock,stockphoto
Sommaire

Problème de mâchoire : Conseils pratiques

Douleurs

  • Prendre certains médicaments.

    L'aspirine, le paracétamol, l'ibuprofène vendus, sans ordonnance, aideront à réduire la douleur.

    Suivez la posologie recommandée.

  • Modifier l'alimentation.

    Pour un temps, oubliez les aliments durs ou à mastiquer (bonbons, bifteck, etc.).

    Évitez aussi de mâcher des chewing-gum et de manger de trop gros sandwichs, car vous infligez ainsi des microtraumatismes à l'articulation.

    Privilégiez le poisson, la volaille, les légumes bien cuits, la soupe, les produits laitiers et autres aliments de consistance plutôt molle ou en purée.

    Coupez les crudités et les fruits durs en petits morceaux.

  • Limiter les mouvements de la mâchoire.

    Si vous avez envie de bâiller, retenez votre mâchoire en mettant votre poing sous le menton.

    Vous pouvez aussi plaquer la langue contre le palais pour diminuer l'amplitude de l'ouverture de la bouche.

  • Ne pas serrer les dents.

    Sachez que les dents ne se touchent que dans deux situations : quand on avale et quand on mastique.

    Autrement, même quand les lèvres sont fermées, les dents ne devraient jamais être serrées.

     

    Veillez à conserver cette position naturelle des mâchoires.

  • Se détendre.

    Comme le stress est un des grands responsables des douleurs de l'articulation de la mâchoire, prévoyez un moment de détente chaque jour : musique, bain chaud, yoga, lecture, technique de relaxation, massage, etc.

  • Appliquer de la chaleur. Réchauffer un muscle tendu par le bruxisme ou le serrement des dents constitue une bonne façon de le détendre .

    Appliquez une poche chaude, une bouillotte ou une serviette chaude sur la région douloureuse.

  • Éviter les mauvaises postures.

    Par exemple, se coucher sur le ventre la tête tournée sur le côté ou encore s'appuyer le menton sur la main risque d'entraîner des douleurs à l'articulation ou de les intensifier du fait de la pression exercée sur la mâchoire ou sur le menton.

Craquement

  • Inutile de s'inquiéter !

    Le craquement n'est pas synonyme de problème grave.

    S'il n'y a ni douleur ni blocage, il n'est pas nécessaire de consulter un médecin.

    Le craquement de la mâchoire n'entraînera pas automatiquement un blocage en position semi-fermée et, dans certains cas, surtout chez les jeunes, ce problème est temporaire.

Blocage de la mâchoire en position semi-fermée

  • Voir un médecin ou un dentiste.

    Ce type de blocage nécessite une consultation, car il ne disparaîtra pas tout seul.

Blocage de la mâchoire en position ouverte

  • Replacer la mâchoire.

    Vous pouvez y arriver en mettant vos deux index dans la bouche, de chaque côté de la mâchoire et le plus profondément possible.

    Exercez une légère pression vers le bas.

    Si cette manœuvre ne fonctionne pas, consultez un médecin ou un dentiste.

Problème de mâchoire : Quand consulter ?

  • Vous avez reçu un coup sur la mâchoire.
  • La douleur persiste.
  • Votre mâchoire dévie lorsque vous ouvrez la bouche.
  • Votre mâchoire est bloquée en position ouverte ou semi-fermée.
  • Les blocages se répètent souvent.
  • Les craquements sont devenus douloureux ou vraiment incommodants.
  • Vous présentez un mauvais alignement des dents ou de la mâchoire.
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005