Prix Nobel d’économie : prioriser la santé dans l’aide internationale

Le prix Nobel d’économie 2015 a été attribué à Angus Deaton, économiste américano-britannique, récompensé pour ses travaux sur l'étude de la consommation et la mesure de la pauvreté.

Des outils pour comprendre les problèmes de développement

Ce célèbre économisme suggère « d’accélérer le développement en réduisant l’aide internationale et en donnant la priorité à la santé et la lutte contre la malnutrition ». Son objectif, trouver un moyen pour que les progrès des conditions matérielles des pays riches se généralisent à l’ensemble de la planète, y compris au milliard de personnes les plus pauvres. Il a développé des outils de mesure pour comprendre l’ampleur et la nature des problèmes de développent

Argent et bonheur

Angus Deaton s’est logiquement penché sur la thématique de l’argent et du bonheur : l’argent augment-il de façon exponentielle le bonheur ? A priori, non, « il existe une limite au-delà de laquelle l’argent n’augmente plus la satisfaction ». Encore faut-il distinguer la satisfaction « émotionnelle » immédiate de celle liée à l’estime de soi (jugement sur sa propre vie). De même, ce rapport à l’argent diffère fortement en fonction des revenues, des pays et des conditions. De telles considérations ont mené l’économiste à douter de l’efficacité de l’aide actuelle au développement, excepté l’aide médicale.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Francetvinfo, 12 octobre 2015.