Le Primpéran® est contre-indiqué chez l’enfant

© thinkstock

Dans le cadre de la réévaluation du bénéfice-risque de certains médicaments, les Autorités de santé ont décidé de contre-indiquer le Primpéran® et ses génériques chez les enfants et les adolescents.

PUB

Le Primpéran®, contre nausées et vomissements

Le Primpéran® est un médicament disponible sur le marché depuis les années 60. Il est à base de métoclopramide, une molécule neuroleptique antagoniste de la dopamine qui prévient les nausées et les vomissements.

Or le métoclopramide peut être à l’origine d’effets indésirables neurologiques, notamment des troubles extrapyramidaux : tremblements, mouvements anormaux de la tête et du cou, etc. Et selon les enquêtes de pharmacovigilance, ces effets extrapyramidaux surviennent plus souvent chez les enfants. Parallèlement, le surdosage de ce médicament est fréquent chez les enfants, favorisant encore le risque de survenue de ces effets indésirables neurologiques.

PUB
PUB

En conclusion, le rapport bénéfique/risque du Primpéran® et de ses génériques, n’est plus jugé bénéfique chez les enfants et les adolescents. Les médicaments à base de métoclopramide sont en conséquence contre-indiqués chez les enfants de moins de 18 ans ! Une réévaluation de la balance bénéfice/risque chez l’adulte et particulièrement chez les sujets âgés est en cours…

Publié le 17 Octobre 2011 | Mis à jour le 19 Octobre 2011
Auteurs : Rédaction E-sante.fr
Source : Point d’information sur les dossiers discutés en commission d’AMM Séance du jeudi 13 octobre 2011 – Communiqué de l’Afssaps du 14 octobre 2011.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés