Pourquoi l'hypertension favorise-t-elle les acouphènes ?

© Istock
Parmi les facteurs favorisant la survenue des acouphènes se trouve l’hypertension. Mais en quoi ce phénomène d’oreille qui siffle peut-il être rapproché de l’hypertension artérielle (HTA) ? Peut-on considérer que les acouphènes sont symptomatiques de cette HTA ?
Publicité

Oreilles qui sifflent et hypertension

Avoir les oreilles qui sifflent ou qui bourdonnent prend le nom d’acouphènes. Il existe de multiples causes à ce phénomène. Parmi les plus fréquentes, citons l’exposition au bruit, les traumatismes crâniens et certaines pathologies métaboliques et cardiovasculaires. Si l’hypertension artérielle peut être rapprochée des acouphènes, c’est d’une part parce qu’elle altère la microcirculation au niveau de l’oreille interne (elle endommage une partie de la cochlée), d’autre part parce que les vaisseaux sanguins, soumis à une pression importante, génèrent un bruit perçu au niveau de l’oreille (acouphènes pulsatiles), ce qui perturbe l'audition. Par ailleurs, certains traitements antihypertenseurs (diurétiques, bêtabloquants, inhibiteurs de l’enzyme de conversion, etc.) sont connus pour être en partie toxiques au niveau de l’oreille.

Publicité
Publicité

Les acouphènes, symptômes de l’hypertension ?

Les acouphènes ne sont pas systématiquement dus à l’hypertension artérielle. De même, l’HTA ne génère pas nécessairement des acouphènes. Ainsi, il n’est pas permis de suspecter une HTA dès qu’un patient présente des acouphènes. Ces derniers doivent, quoi qu’il en soit, être étudiés pour en déterminer la cause et mettre en place le traitement qui convient. S’il s’avère qu’une hypertension en est bel et bien responsable, différentes solutions thérapeutiques existent.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Mercredi 18 Avril 2018 : 17h01
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :