Pourquoi il est bon de manger des prunes

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Dimanche 29 Septembre 2013 : 22h18
Mis à jour le Lundi 07 Octobre 2013 : 14h55

Parce que c’est la saison et qu’elles sont excellentes pour votre santé. Et comme il y a plusieurs variétés, très différentes, vous renouvelez les plaisirs. 

PUB

Vous avez en ce moment, sur tous les marchés, un grand choix de prunes.

Les mirabelles (retardées pour cause de printemps pourri) sont encore là : elles se sucent comme des bonbons.

Les Reines-claudes jaunes, vertes ou rouges ont une chair bien juteuse qui font dans la bouche .

Les quetsches, violettes et plus fermes, font de splendides tartes.

Et si vous avez de la chance d’en rencontrer sur votre marché, ne loupez pas la prune d’ente : c’est elle qui se transforme en pruneau mais quand elle se savoure aussi fraîche et elle est délicieuse.

PUB
PUB

Quelle qu’elle soit, la prune, comme tous les autres fruits apporte peu de calories. Une cinquantaine pour 100 g.

Elle est particulièrement riche en fibres (un peu moins que les pruneaux puisqu’ils sont desséchés) mais elle a les mêmes effets bénéfiques sur votre tube digestif. Car en plus, elle contient du sorbitol, un glucide qui titille les sécrétions de votre vésicule biliaire et de la diphénylisatine qui a aussi des propriétés laxatives.

Côté sels minéraux, la prune se tient bien, surtout quand elle est violette car alors elle renferme 2 mg de fer.

Elle ne contient pas beaucoup de vitamine C (3 mg en moyenne) mais elle renferme des pigments anthocyaniques qui renforcent son action.

Donc, ne vous privez surtout pas de prunes !

Paule

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Dimanche 29 Septembre 2013 : 22h18
Mis à jour le Lundi 07 Octobre 2013 : 14h55
PUB
PUB

Contenus sponsorisés