Plus de fringales, plus de kilos en trop

© Istock

Ca n'est plus à démontrer.

Les fringales qui vous poussent à avaler rapidement n'importe quoi mais le plus souvent quelque chose de sucré, déséquilibrent votre alimentation et vous font prendre des kilos.

Comment ne plus en être victime ?

PUB

Fringales : besoin ou envie ?

Définitions du mot fringale, selon le Larousse : "faim subite et pressante" et/ou "désir violent, envie irrésistible de quelque chose".

Il faut donc d'abord distinguer de quelle(s) fringale(s) vous êtes victime, ce qui n'est pas toujours facile. Car vous pouvez avoir une fringale subite, une fringale tous les jours aux mêmes heures, des périodes sans fringales, d'autres avec des fringales plusieurs fois dans la journée.

PUB
PUB

Et comme vous savez que cesfringales risquent fort de vous faire grossir, vous les apaisez mais alors avec un sentiment de culpabilité. Ou bien vous n'y cédez pas immédiatement, vous buvez un verre d'eau mais vous ne vous sentez pas vraiment bien pour autant.

Fringales faim

S'agit-il d'une faim ? D'une vraie faim ? Vous devez alors sentir votre estomac vide qui gargouille, vous avez peut-être la tête qui tourne un peu, les yeux fatigués qui voient un peu flou, les jambes en coton.

La question se pose alors : à quand remonte votre dernier repas ?

S'il est loin, si vous avez sauté le petit-déjeuner ou le déjeuner, si vous n'avez rien avalé depuis plusieurs heures, alors oui, cette fringale est vraiment de la faim.

Il en va de même si l'un de ces repas a été insuffisant.

Votre glycémie est abaissée et vous avez vraiment besoin de manger. N'importe quoi de consistant, pas forcément quelque chose de sucré.

Mots-clés : Fringale, Faim, Envie, Kilo
Publié le 15 Avril 2011 | Mis à jour le 06 Novembre 2014
Auteur(s) : Carolina Gelitti, journaliste