Plan antichaleur pour parent âgé
Sommaire

Comment se rafraîchir ?

  • Boire au minimum 8 verres par jour.

    Boire des eaux moyennement minéralisées et diversifier les apports liquides : thé glacé, sirops, compotes, gaspachos, sorbets, fruits et légumes riches en eaux, yaourts. Avec de l'eau fraîche bien sûr !

  • Multiplier les douches ou les bains frais.
  • Appliquer un gant de toilette humide sur le visage, le cou, les épaules, les jambes, les chevilles...
  • Un bain de pieds dans de l'eau fraîche est aussi agréable et efficace.
  • Recourir éventuellement à un brumisateur.
  • La sensation de soif tend à diminuer avec l'âge. Il faut donc boire régulièrement, même sans soif. L'alcool est à éviter. Privilégier les boissons fraîches, mais pas glacées.
  • Enfin, même s'il fait chaud et que l'appétit diminue, il faut continuer à manger. Si nécessaire, privilégier les plats froids : salades composées, crudités, soupe froide, fruits…

Enfin, sachez par ailleurs reconnaître les signes du coup de chaleur ou d'une déshydratation

  • fatigue,
  • troubles du sommeil,
  • modifications du comportement : agitation ou inversement abattement,
  • maux de tête, vertige, sensation de malaise,
  • nausées, vomissements, diarrhées, crampes…
  • difficultés pour se déplacer,
  • confusion.

Face à de tels signes, il importe d'allonger la personne, de la dévêtir, de l'éventer et de la rafraîchir en appliquant de l'eau fraîche. En l'absence d'amélioration rapide, appelez le Samu en composant le 15.

Enfin, si vous partez en vacances, désignez clairement la personne qui sera chargée de veiller sur votre parent âgé : un frère, une sœur, un voisin, un professionnel…

Énoncez aussi clairement ce que vous attendez : visite, contact par téléphone, aide pour les courses…

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Communiqué de presse Coviva, juillet 2009.