Le plaisir a besoin de temps

© Istock

Les hommes et les femmes ne vivent pas dans le même temps sexuel. Les hommes ont tendance à vivre un désir pulsionnel, une excitation rapide et une décharge orgasmique tout aussi rapide. Les femmes, elles, ont besoin d'un temps d'approche, de préliminaires qui durent, d'excitation longue avant de laisser venir l'orgasme qui prend lui aussi son temps.

PUB

Autant dire que nous ne semblons pas vivre sur la même planète sexuelle ! En plus, dans notre société, le vite fait est considéré comme un but en soi. Le " fast sex " devient donc la norme. En tant que sexologue, je vois souvent de très jeunes femmes me dire " Je n'ai encore jamais eu d'orgasme " après seulement 3 ou 4 rapports sexuels.

Alors, les hommes et les femmes sont-ils faits pour se rencontrer ?

Oui malgré tout ! En effet, nous avons beaucoup à apprendre les uns des autres.Les femmes sont plus lentes, certes, et c'est une bonne chose pour les hommes. Elles vont, si la relation est équilibrée, entraîner leur partenaire à aller vers une plus longue montée de l'excitation, vers des préliminaires plus durables. Et il va en tirer un grand bénéfice. En effet, un homme accédera à un plaisir d'autant plus grand qu'il aura appris à prendre son temps. Il souffrira moins souvent d'éjaculation trop rapide et le plaisir qu'il ressentira au moment de l'orgasme sera nettement plus intense.

PUB
PUB

En parallèle la femme, elle, peut apprendre à laisser venir son plaisir plus facilement. C'est son partenaire qui va l'y inciter. Ainsi, ils peuvent apprendre tous deux l'un de l'autre à moduler leur sexualité dans le temps et à gagner en liberté avec un choix entre faire l'amour lentement pour un plaisir profond ou faire l'amour rapidement pour un plaisir plus superficiel et pulsionnel, les deux situations pouvant être appréciées par les deux amants.

Publié par Dr Catherine Solano le Mercredi 22 Décembre 2004 : 01h00
Mis à jour le Lundi 16 Août 2010 : 02h00