Placenta prævia

Publié le 26 Novembre 2003 | Mis à jour le 25 Janvier 2013 par Dr Renaud Guichard, chirurgien
Le placenta, organe d'échanges entre la mère et son bébé, est mal connu. Il peut pourtant être à l'origine d'accouchement prématuré et d'hémorragie grave lorsqu'il est mal positionné dans l'utérus. L'échographie permet d'en faire le diagnostic.
PUB

Quelles sont les causes d'un placenta prævia ?

Le placenta est l'organe qui facilite les échanges entre la mère et le bébé. Il n'existe qu'avec la grossesse.

Il est généralement placé au fond de l'utérus, mais parfois (1 grossesse sur 200), il est placé à la partie inférieure de l'utérus, c'est-à-dire près du col ou encore recouvre le col de l'utérus par l'intérieur. Il a tendance à remonter vers le fond de l'utérus à la fin de la grossesse.

Le placenta prævia est plus fréquent avec l'âge (trois fois plus à 35 ans qu'à 25), chez les femmes ayant des cicatrices utérines (par césarienne par exemple) et en cas de grossesse multiple.

Du fait de cette position basse, il peut empêcher l'accouchement par voie basse (voie naturelle) etobliger à faire une césarienne. Il est également responsable de prématurité et de choc hémorragique chez la mère par saignement brutal.

Sous certaines conditions de surveillance, un placenta prævia qui ne recouvre pas la face interne du col peut permettre un accouchement par voie naturelle.

Quels sont les signes d'un placenta prævia ?

Chez une femme dont c'est la première grossesse et dont le col n'est pas effacé, il peut n'y avoir aucun signe.

Sinon, les symptômes possibles du placenta prævia sont les saignements, les douleurs et les contractions utérines.

Une hémorragie à partir du sixième mois peut être le signe d'une rupture du placenta prævia, qui est une urgence vitale pour la femme et le bébé. Des contractions à partir de cette période peuvent être un signe d'accouchement prématuré.

Guide: 

PUB
Contenus sponsorisés
PUB