La pizza : facteur de séduction pour les hommes ?

Publié le 26 Novembre 2015 | Mis à jour le 27 Novembre 2015
Auteur(s) : Paule Neyrat, Diététicienne
© anna bizon,gpoint studio

Où la séduction va-t-elle se nicher chez les hommes  ?

Dans le fait de manger beaucoup de pizzas.

Voilà qui est inattendu, mais c’est le résultat d’une très sérieuse étude médicale.

PUB

Certains hommes s’échinent à entretenir leurs abdos, d’autres à porter vêtements et parfum à la mode ou à offrir fleurs et chocolats pour séduire les femmes. Mais en fait, il semble bien qu’absorber beaucoup de nourriture devant des femmes soient aussi un moyen de les séduire.

Des chercheurs de l’Université Cornell, aux États-Unis, ont mené une étude dans un restaurant italien où ils ont étudié pendant deux semaines le comportement alimentaire de 105 adultes âgés de 18 à 81 ans, hommes et femmes et qui pouvaient consommer pizzas et salades à volonté sans supplément de prix.

PUB
PUB

Il en est sorti que les messieurs qui étaient attablés avec une ou plusieurs femmes mangeaient beaucoup plus de pizzas (93%) et de salades (86%) que ceux qui étaient à une table uniquement composée d’hommes.

Ce qui n’était pas le cas des femmes qui, quels que soient leur entourage mangeaient les mêmes quantités.

Selon les chercheurs, le fait de beaucoup (trop) manger serait le moyen, pour ces messieurs, de prouver leur virilité en même temps que leur bonne santé, en envoyant le message : « Je peux manger beaucoup, je suis fort et en bonne santé ». Et pour ceux qui avaient en plus consommé beaucoup de salades : « je suis fort, en bonne santé et je fais attention à mon alimentation ».

Si dans un prochain diner de copains, vous vous trouvez en face d’un homme qui s’empiffre, peut-être devrez-vous désormais décoder la chose en « Tu viens, chérie ? ».

Paule

Source : Eating Heavily Men Eat More in the Company of Women. Kevin M. Kniffin, Ozge Sigirci, Brian Wansink. http://link.springer.com/article/10.1007/s40806-015-0035-3

Soumis par Paule Neyrat le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés