Piqûres de moustiques : pourquoi moi ?

© Adobe Stock

Les moustiques utilisent trois moyens pour repérer leurs victimes. La vision et la chaleur les guident vers une proie, mais aussi et surtout, en premier lieu, l’odeur. C’est ainsi que certaines personnes se font plus piquer par les moustiques que d’autres.

PUB

Comment les moustiques repèrent-ils leurs proies ?

Afin d’identifier ces trois sens, des scientifiques de l’Institut de technologie de Californie et de l'Université de Washington et de Caltech aux États-Unis ont mené une expérimentation dans laquelle des moustiques étaient soumis à différents stimuli. C’est ainsi qu’ils ont établi le schéma suivant : le moustique est guidé par l’odeur de CO2 dégagé par notre peau et notre respiration qu’il est capable de repérer à plus de 10 mètres, voire 50 mètres de distance. Arrivé à proximité (5 à 15 mètres), il distingue visuellement sa proie dont il détecte ensuite la chaleur à moins de 5 mètres.

PUB
PUB

Pourquoi certains attirent davantage les moustiques ?

On comprend ainsi que si nous pouvons tous nous faire piquer par les moustiques, ceux qui dégagent le plus de C02 sont désignés comme des victimes privilégiées. En effet, la quantité de CO2 que nous dégageons varie selon certains paramètres à commencer par la transpiration, mais aussi selon certaines maladies, pendant la grossesse, après avoir consommé de la bière paraît-il, etc.

Autrement dit, il existe des peaux à moustiques, à vie ou à certaines périodes de la vie.

Brouiller notre carte d’identité olfactive est la meilleure solution dont nous disposons, en appliquant de la citronnelle, un lait corporel, voire des répulsifs.

Cette démonstration biologique explique également pourquoi les moustiques arrivent à nous piquer à travers les draps ou les vêtements. Cela dit, si se couvrir n’est pas une technique infaillible contre les piqûres, c’est déjà ça. Après, reste la moustiquaire !

Mots-clés : Moustique
Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 22 Juillet 2015 : 12h02
Mis à jour le Mercredi 22 Juillet 2015 : 18h45
Source : Institut de Technologie de Californie et de l'Université de Washington et de Caltech aux États-Unis, juillet 2015.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés