Piqûre de méduse : quand notre peau se souvient d'une baignade !
Sommaire

Quelques complications

Parfois, ce tableau se complique. L'œdème persiste avec des démangeaisons. Le médecin peut alors facilement diagnostiquer un eczéma de contact, qui cèdera à l'aide de corticoïdes locaux. Chez les personnes qui sont allergiques, la piqûre de méduse peut provoquer de l'urticaire, un spasme bronchique, une baisse de tension, voire un choc anaphylactique.

Et enfin, la sévérité des piqûres dépend aussi des méduses. Ainsi, celles des mers tropicales du Pacifique peuvent être responsables de malaise avec des maux de tête, de faiblesse, de crampe, etc.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Entretiens de Bichat, septembre 2006.