La pilule du lendemain, ça marche comment ?
Sommaire

Et après ?

Si vous avez d'autres rapports, il faut utiliser un moyen contraceptif local -autrement dit faites votre provision de capotes !-jusqu'au retour des règles suivantes. Celles-ci peuvent survenir quelques jours après la prise de la pilule d'urgence ou à la date habituelle. Après cinq jours de retard, on conseille de consulter ou de pratiquer un test de grossesse.Enfin, si la pilule du lendemain ne comporte pas de contre-indications, son recours doit bien sûr rester occasionnel. Elle permet en effet d'éviter le traumatisme d'un avortement, mais ne remplace pas une contraception régulière. Et puis, comme toutes les pilules, NorLevo® ne protège en aucun cas du Sida et des MST. Seule la capote (et oui, encore elle !) en a le pouvoir.

Pour en savoir plus

Fil santé jeunes (service d'écoute anonyme et gratuit): 0 800 23 52 36.SOS grossesse : 3615 SOSG ou 01 45 84 55 91

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :