Peut-on retrouver la parole après un cancer des cordes vocales ?

Le traitement d'un cancer des cordes vocales s'accompagne généralement de troubles de la voix, nécessitant une rééducation. Parfois aussi, le traitement impose l'ablation des cordes vocales. Quelles sont alors les solutions pour retrouver une phonation ?
PUB

Le traitement du cancer des cordes vocales

Le traitement le plus classique du cancer est la chirurgie, c'est-à-dire l'ablation chirurgicale de la tumeur. Ainsi, lorsqu'une ou les deux cordes vocales sont touchées par le cancer, le traitement repose sur leur ablation. Cette mutilation aboutit à des troubles de la phonation, voire à la perte de la voix.

En cas de cancer des cordes vocales, on peut aussi parfois privilégier la radiothérapie à la chirurgie, ce qui permet de préserver une voix relativement normale.

En fait, le traitement dépend du stade d'évolution de la tumeur. Plus elle sera diagnostiquée précocement, moins le traitement risque d'être mutilant, et plus la voix peut être préservée.

PUB
PUB

Retrouver la voix sans cordes vocales

De nombreuses méthodes ont été développées pour permettre aux personnes sans cordes vocales de parler à nouveau, avec souvent d'excellents résultats.

En fonction de la quantité de tissu enlevé, on peut effectuer une intervention chirurgicale reconstructrice. Mais il existe d'autres techniques non chirurgicales.

Il faut savoir que la voix nécessite une source d'ondes sonores (vibrations) et un moyen pour transformer ces vibrations en langage. Les vibrations sont produites par nos cordes vocales, puis transformées en mots par notre langue, notre palais et nos lèvres.

Ce qu'il manque aux personnes n'ayant plus de cordes vocales pour retrouver la voix est donc une nouvelle source d'ondes sonores. Trois solutions se présentent :

- La voix oesophagienne : il faut apprendre à déglutir puis à expulser graduellement l'air de l'oesophage pour fabriquer des sons. Cet apprentissage est difficile mais ne nécessite aucun accessoire ni chirurgie.

- L'électrolarynx : il s'agit d'un dispositif vibrant qui produit un son lorsque l'on appuie sur le cou. À condition de l'avoir toujours à portée de main, cette méthode est très simple.

- La fistule trachéo-oesophagienne ou implant phonatoire : c'est une valve unidirectionnelle insérée chirurgicalement entre la trachée et l'oesophage. Elle dévie l'air dans l'oesophage lors de l'inhalation et produit un son. Contraignant (long apprentissage, hygiène, dysfonctionnement lors de l'alimentation...), ce dispositif permet cependant à de nombreuses personnes de reproduire une voix compréhensible avec une fluence correcte.

Publié le 07 Décembre 2009
Auteurs : Rédaction E-sante.fr
Source : Fédération nationale des centres de lutte contre le cancer (FNCLCC), www.
Voir + de sources
fnclcc.fr