Pellicules : pourquoi moi ?

© Istock

Les pellicules, bénignes mais très fréquentes, embêtent près d’un Français sur deux, de façon durable ou passagère. S’il est légitime de se demander comment s’en débarrasser, il est logique d’en chercher l’origine. Les facteurs favorisant les pellicules étant nombreux, les éliminer contribuera à faire disparaître vos pellicules.

Publicité

A quoi sont dues les pellicules ?

Des pellicules apparaissent lorsque les cellules du cuir chevelu se renouvellent trop vite : les squames s’accumulent, formant des pellicules. Elles sont dites sèches ou grasses selon leur taille et leur consistance. Les causes sont multiples et très variées.

1) Un cuir chevelu trop sec. L’usage de shampoings agressifs et donc décapants pour le cuir chevelu contribue à l’assécher, favorisant la formation de pellicules. D’autres produits capillaires peuvent être agressifs comme certaines teintures, produits pour permanente ou défrisage. L’usage d’un séchoir trop chaud assèche assurément le cuir chevelu. L’hiver est aussi une saison propice aux pellicules en raison du froid et du chauffage. Enfin, la pollution atmosphérique joue aussi un rôle favorisant…

Publicité
Publicité

2) Les traumatismes liés à des brushings très fréquents, des coiffures agressives (queues de cheval ou chignons serrés) ou des brossages trop énergiques. Mais aussi au port d’un casque, d’une casquette ou d’un bonnet.

3) L’alimentation joue un rôle important. En surchargeant le foie, l’alcool et une alimentation trop grasse favorisent les pellicules.

4) Le stress, la fatigue et le surmenage sont bien connus pour augmenter la formation des pellicules.

5) Des champignons. Il s’agit de la dermite séborrhéique du cuir chevelu, affection qui résulte de la prolifération d’un champignon de la peau (Malassezia furfur ou Pityrosporum Ovale).

6) Le psoriasis est une maladie de la peau qui peut aussi toucher le cuir chevelu et être directement à l’origine de la formation de pellicules, épaisses et de grande taille.

Le traitement des pellicules repose sur l’élimination des causes et des facteurs favorisants. Le recours à des shampoings antipelliculaires peut contribuer à améliorer la situation, mais attention à ne pas les utiliser trop souvent, car ils peuvent aussi inversement accentuer l’irritation subie par le cuir chevelu. Pour cette raison, des lotions en massage sont parfois plus avantageuses. D’où l’intérêt de consulter pour bénéficier du traitement le plus adapté à son cas.

 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 30 Septembre 2011 : 11h20
Mis à jour le Lundi 03 Octobre 2011 : 16h17