La peau victime de notre horloge biologique !

© Fotolia

Personne n'échappe au vieillissement, un processus universel déterminé par notre horloge biologique dont les premiers signes apparaissent dès la trentaine. Cependant, la guerre contre le temps n'est pas perdue d'avance !

PUB

Quelles sont les causes du vieillissement de la peau

Hormis les agressions extérieures (rayons UV, déshydratation, pollution, stress, manque de sommeil, cigarettes, alcool, alimentation...), l’âge et les modifications hormonales sont les principales causes du vieillissement de la peau. Même avant la ménopause, certaines fonctions ralentissent et entraînent une diminution de la fermeté de la peau et une fuite de l'eau, des vitamines et des oligo-éléments qui sont dans les cellules cutanées. Avec le changement hormonal, le déficit en oestrogènes entraîne souvent une sécheresse des tissus et un relâchement cutané. Le vieillissement de la peau est un phénomène complexe cumulant plusieurs manifestations au niveau des cellules de la peau (mort, mutations et dégénérescence des cellules...) et des couches profondes de la peau (épaississement et transformation des couches profondes et en particulier de la zone contenant le collagène). S'ajoute à cela le myo-vieillissement, lié à l'action répétée des muscles du visage, et qui cause l'apparition des premières rides. Pour nourrir la peau et compenser ses défaillances avant même que les signes du vieillissement soient visibles, les dermatologues conseillent de suivre une hygiène quotidienne bien spécifique.

PUB
PUB

A chaque trait, sa ride

Sur un visage jeune, suite à une contraction des muscles sous-cutanés, la peau se plisse mais est suffisamment élastique pour redevenir lisse. Avec l'âge, la perte d'élasticité ne permet pas ce retour à une surface parfaitement lisse: les marques formées par la contraction restent visibles et forment alors des rides dites d'expression. Tour d’horizon :

  • Les rides horizontales du front sont prédominantes chez des personnes intellectuelles ou concentrées.
  • Les rides inter-sourcilières, baptisées "rides du lion", logées entre les sourcils, forment souvent un V. Elles peuvent donner un air sévère en permanence.
  • Les rides des sillons naso-géniens, qui vont des ailes du nez aux coins de la bouche, donnent l'impression que la joue s'affaisse.
  • Les rides de la patte d'oie sont les premières à se manifester. Griffant le coin externe des yeux, elles sont d'abord ridules, mais vont se multiplier et se creuser avec le temps.
  • Les rides du contour de la bouche. La bouche se contracte et se détend sans cesse - on parle, on mange, on sourit. Cela crée des ridulesparallèles partant de la bouche.
Publié le 09 Décembre 2010 | Mis à jour le 07 Octobre 2011
Auteur(s) : Valériane Munoz, journaliste santé