Le « Pass Santé Contraception » s’étend à l’Ile-de-France

© getty

Après le Poitou-Charentes, c’est au tour de l’Ile-de-France de lancer son « Pass SantéContraception ».

Publicité

Initié en Poitou-Charentes par Ségolène Royal en juillet 2010, le Pass Santé Contraception fait son entrée en Ile-de-France.

Ce Pass Santé Contraception est accessible à tous les lycéens et lycéennes inscrits dans le public ou le privé, dès la classe de seconde, et aux étudiants de centres de formation des apprentis. Gratuit et anonyme, il se retire dans les infirmeries des établissements scolaires. Il se présente sous la forme d’un chéquier comprenant 5 coupons valables 6 mois, lesquels offrent deux visites chez le médecin de son choix, chez une sage-femme ou au planning familial, une prise de sang, la délivrance de contraceptif et leur renouvellement.

Publicité
Publicité

Présenté par Luc Chatel, Ministre de l’Éducation Nationale, aux côtés de Jean-Paul Huchon, président PS du conseil régional d’Ile-de-France, ce PassSanté Contraception devrait ensuite inciter les jeunes filles à prendre l’habitude de se rendre régulièrement chez un médecin pour leur contraception.

Évidemment, cette expérimentation vise à réduire le nombre d’IVG pratiquées sur des mineures, qui s’élève annuellement en France à 13.500.

Selon Jean-Paul Huchon, le PassSanté Contraception devrait toucher quelque 650.000 élèves qui découvrent leur sexualité en classe de seconde. N’ayant pas accès à la Carte Vitale avant leurs 18 ans, ils n’ont pas d’autre choix que d’en parler à leurs parents. Or nombreux sont les jeunes qui ne le font pas. Le PassSanté Contraception leur offre la possibilité de consulter un professionnel de santé de leur choix, gratuitement et anonymement.

Son coût est estimé à 7-9 millions d’euros par an, un montant proche de celui consacré à la gratuité des livres scolaires…

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 27 Avril 2011 : 11h54
Mis à jour le Vendredi 29 Avril 2011 : 17h25
Source : Communiqué de presse du Ministère de l’éducation nationale, www.education.gouv.fr,  26 avril 2011. 
PUB
PUB

Contenus sponsorisés