Oubli ou rupture de préservatif, j'ai pris un risque, que faire ?

Un oubli de préservatif ou une rupture de celui-ci et cela vous peut suffire à vous exposer au virus du sida. Que peut-on faire ? Savez-vous qu'en cas de prise de risque lors d'une relation sexuelle, il existe un traitement post-exposition au virus du sida ?
PUB

Le traitement post-exposition au VIH, c'est quoi ?

Il s'agit d'un traitement d'urgence qui permet de réduire les risques de contamination par le virus du sida (VIH). Composé de trois antiviraux, il vise à détruire le VIH avant qu'il ne se développe dans l'organisme. Il faut donc le prendre dans l'urgence (idéalement dans les 4 heures), au plus tard dans les 48 heures suivant la prise de risque. Le traitement post-exposition dure 4 semaines et il est nécessaire de suivre la prescription à la lettre. Attention, ce traitement n'est pas anodin : il provoque des effets indésirables et n'est pas efficace à 100%.

PUB
PUB

En pratique, que faut-il faire ?

Il faut se rendre à l'hôpital ou dans un centre de dépistage anonyme et gratuit (CDAG) et demander un traitement post-exposition au VIH. Il n'est délivré qu'après un entretien avec un médecin qui décide si le risque est réel et identifié. S'il juge le risque inexistant, il n'accordera pas le traitement post-exposition. Si possible faites cette démarche avec votre partenaire. De cette façon, le médecin peut mieux évaluer le risque et donner, le cas échéant, le traitement le mieux adapté.

Attention, le traitement post-exposition au VIH n'est pas un moyen de prévention qui doit encourager à ' oublier ' le préservatif qui, lui, représente le seul moyen de prévention dont on dispose.

Publié le 23 Janvier 2009 | Mis à jour le 02 Septembre 2016
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : Elus locaux contre le sida (ELCS), Infos n°24, octobre 2008.