D’où vient le Veau de Pentecôte ?

Publié le 02 Juin 2014 | Mis à jour le 02 Juin 2014
Auteurs : Paule Neyrat, Diététicienne
© Istock

La fête de la Pentecôte, c’est dimanche prochain, le 8 juin. Il est de tradition de manger du veau lors de cette fête chrétienne qui célèbre la venue de l’Esprit-Saint. 

Que vient donc faire cet animal dans cette affaire ?

PUB

Du temps de Jésus de Nazareth, Pentecôte était une fête juive qui se situait cinquante jours après Pâques. D’où ce nom qui vient du grec ancien pentêkostề hêméra qui signifie « cinquantième jour ».

Ce jour là, les Apôtres étaient réunis. Il y eut un grand bruit et des langues de feu apparurent et se posèrent sur chacun d’eux. C’est ce qui est raconté dans les « Actes des Apôtres », le cinquième livre du Nouveau Testament. Et c’est ce qui est devenu le « Saint-Esprit », troisième personne de la Trinité chrétienne, les deux autres étant le Père et le Fils, célébré à Pentecôte.

PUB
PUB

Aucune trace de veau dans tout cela…

En fait, le Veau de Pentecôte date de 1998. Il a été inventé par la collective de la viande de l’époque pour promouvoir la vente de cette viande.

Il était assez logique de profiter de la notoriété de cette fête de Pentecôte. En effet, du temps où l’élevage intensif n’existait pas, les veaux normalement nés à la fin de l’hiver étaient abattus à l’âge de 3 à 4 mois. Un vieux diction des agriculteurs disait que « A la Pentecôte, le veau perd une côte », ce qui voulait dire qu’il y en avait tellement sur les marchés que leur prix baissaient.

Depuis longtemps, on a oublié que le veau est un produit de saison car on mange toute l’année. Mais il y a toujours des promos pendant la semaine avant Pentecôte. Autant en profiter.

Paule

Mots-clés : Veau, Pentecote, Paule neyrat
Soumis par Paule Neyrat le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés