On mange un morceau ?

Publié le 18 Juillet 2014 à 8h31 par Paule Neyrat, Diététicienne
Cette expression signifie manger quelque chose de léger, un petit quelque chose, pas un vrai repas où l’on se met à table, plutôt une collation rapide. Dans certaines région, on dit aussi « manger un bout ». 
© getty

Mais manger LE morceau a un tout autre sens.

Le même que « se mettre à table » mais alors il ne s’agit pas de s’installer pour un repas !

Il s’agit d’argot policier. Et ces expressions remontent au 18ème siècle pour l’une, au 19ème pour l’autre.

Pour faire avouer un malfaiteur, les policiers d’alors le privait volontiers de nourriture jusqu’à ce qu’il avoue ses méfaits ou trahisse un compère.

Quand il avait avoué, il avait le droit de « manger un morceau » ou de « se mettre à table ».

Et comme l’argot tombe souvent dans le langage courant, même dans celui des écrivains, ce genre d’expressions françaises fait le désespoir des traducteurs !

Paule