Nutella à l'amende !

Publié le 03 Mai 2012 | Mis à jour le 03 Mai 2012
Auteur(s) : Paule Neyrat, Diététicienne
PUB

L'année dernière, je vous avais fait part de cette plainte déposée par une mère de famille contre Nutella, en Californie. Pour cause de publicité mensongère, Nutella promettant qu'il faisait partie "d'un petit déjeuner équilibré et savoureux".

Dans sa plainte, elle précisait qu'elle avait été choquée en découvrant que "le Nutella était une nourriture ni saine ni nourrissante, mais qu'il était à peine mieux que des bonbons, et qu'il contenait des niveaux dangereux de graisses saturées".

PUB
PUB

Elle vient de gagner ! Ferrero, le fabricant de Nutella a conclu un accord plutôt que d'aller au procès.

Nutella devra verser 4 $ (3 € et des poussières) par pot de Nutella acheté en Californie entre août 2009 et le 23 janvier 2012 et entre janvier 2008 et le 3 février 2012 dans le reste des États-Unis, dans la limite de 5 pots par personne.

Ferrero s'engage aussi à modifier ses arguments marketing et à mieux détailler sa composition nutritionnelle.

Ce jugement n'inclut pas évidemment le reste du monde. Dommage ! En France, le Nutella est tout aussi gras et sucré et la pub vante son énergie bienfaisante pour les petits…

La presse locale californienne a critiqué cette action, écrivant que les mères feraient mieux de bien nourrir leurs enfants.

Elle n'a pas tort. Un peu de Nutella sur des crêpes de temps en temps, ça va.

Tous les jours sur les tartines du petit déjeuner ou du goûter, ça mène inévitablement aux dégâts nutritionnels.

Paule

Soumis par Paule Neyrat le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés