Un nouveau traitement contre le stress post-traumatique

Les Français victimes d’un stress post-traumatique, comme après les tragiques attentats de Paris le 13 novembre 2015, vont pouvoir bénéficier d’un traitement innovant impliquant le propranolol, un bêtabloquant indiqué dans l'hypertension artérielle et la migraine.

Publicité

Stress post-traumatique : une nouvelle indication pour le propranolol

Cette nouvelle approche est le fruit des travaux menés depuis plus d’une dizaine d’années par le Pr Alain Brunet, du département de psychiatrie de l'université McGill à Montréal au Canada. Elle implique le propranolol, un médicament qui « inhibe la norépinéphrine, un neurotransmetteur jouant un rôle dans les émotions négatives et le renforcement de certains circuits de la mémoire ».

Publicité
Publicité

Le propranolol améliore l’efficacité de la psychothérapie

Déjà testée avec succès, une nouvelle expérimentation coordonnée par le Pr Bruno Millet de la Pitié-Salpêtrière va débuter auprès de 400 patients français. Concrètement, les séances de psychothérapie se dérouleront après avoir pris le bêtabloquant, lequel devrait avoir pour effet d’atténuer progressivement le souvenir traumatique, de façon plus efficace et plus rapide (6 semaines) qu’avec la psychothérapie seule ou les antidépresseurs.

Un numéro vert a été mis à disposition pour les patients souhaitant intégrer l’étude : 01 42 16 15 35. Pour l’instant, 11 hôpitaux sont impliqués dans ce premier essai français baptisé PARIS MEM (la Pitié-Salpêtrière, Saint-Antoine, Tenon, Ambroise Paré, Créteil…).

Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 15 Avril 2016 : 16h07
Mis à jour le Vendredi 15 Avril 2016 : 16h07
Source : Science et avenir, Huffingtonpost, 13 avril 2016. France Soir, Ouest Feance, 14 avril 2016.
PUB
PUB