Le Nouveau Rapport Hite sur les femmes vient de sortir

© Istock

Le Nouveau Rapport Hite est une très vaste enquête sur la sexualité féminine. Publié chez Robert Laffont en octobre 2002, il fait écho à un premier rapport Hite paru il y a 20 ans. Il s'agit des témoignages de milliers de femmes qui ont accepté de parler en détail de leur sexualité.

PUB

Ces femmes ont répondu à 58 questions très précises telles :

  • Décrivez les sensations que vous éprouvez pendant l'orgasme.
  • Que pensez-vous de l'importance de la masturbation ?
  • Quelle forme de rapports sexuels non génitaux ont pour vous de l'importance ? Les étreintes ? Les baisers ? Les bavardages intimes ?
  • Quel style de vie serait pour vous l'idéal ? Périodes prolongées de monogamie ? Deux, trois, quatre amants réguliers ? Rencontres sexuelles fortuites ?
  • Est-ce que la grossesse et l'accouchement ont pour vous des aspects sexuels ?

Ces femmes ont répondu à 58 questions très précises telles :

Pourquoi le lire ?

Parce qu'en terme de sexualité, ce qui se passe chez les autres est intéressant ! Non, nous ne sommes pas tous voyeurs, mais simplement curieux et sous informés ! Plus vous le lirez, et plus vous comprendrez combien les femmes sont toutes différentes, et pourtant toutes normales !Beaucoup d'hommes et de femmes croient avoir des problèmes parce que leur fonctionnement sexuel ne correspond pas à ce qu'ils pensent être la normalité. Le rapport Hite peut vous apprendre que la norme (si norme il y a !) ne se situe sans doute pas où vous l'imaginez. Cela conduit à relativiser vos problèmes. Peut-être bien que tout le monde a les mêmes que vous ! C'est pourquoi, certains sexologues en préconisent volontiers la lecture à leurs patients.

PUB
PUB

Quelques idées phares du rapport Hite

"Ce que les femmes disent ressentir quand elles font l'amour, les méthodes qu'elles décrivent pour orgasmer, sont à des années lumières des représentations habituelles de la sexualité et de l'orgasme au féminin. () Elles ne sont qu'un tiers à jouir pendant l'acte proprement dit, par la pénétration ou le coït". Conclusion, l'orgasme féminin est foncièrement clitoridien. Les hommes devraient l'apprendre et agir en conséquence ! Cela fait 20 ans que Shere Hite l'a découvert dans son enquête, et pourtant, 20 ans après, la sexualité féminine est encore souvent envisagée comme un miroir de la sexualité masculine : les femmes devraient jouir grâce aux mouvements de va-et-vient du pénis, et non par leur clitoris, ce qui est pourtant leur nature profonde !

Publié le 22 Octobre 2002
Auteurs : Dr Catherine Solano