Nouveau déficit record pour la Sécu

Le Sécurité sociale accuse encore cette année un déficit record, avec un trou de 23,2 milliards d’euros, dont 11,6 milliards pour la seule branche maladie. Pour redresser la barre, plusieurs mesures sont proposées, dont le déremboursement de certains médicaments.

Médicaments : baisse du taux de remboursement

L’objectif est d’économiser 2,5 milliards d’euros, ce qui correspond à limiter la hausse des dépenses à 2,9%, contre 3 et 4% ces dernières années.

Pour ce faire, le taux des médicaments actuellement remboursés 35% (vignettes bleues) passerait à 30%. C’est par exemple le cas du Spasfon ou du Smecta. A l'hôpital également, le dispositif du ticket modérateur va évoluer, tout comme la prise en charge des Affections de longue durée (ALD). Par exemple, la Sécu ne prendra plus systématiquement en charge les dépenses de transports des patients atteints de cancers, diabète, sida… Le remboursement des bandelettes d'autocontrôle des diabétiques sera aussi diminué.

Selon François Baroin, ministre du Budget, « l'effort est historique, il doit être néanmoins responsable et partagé"…

A noter : ce que la Sécurité sociale ne remboursera plus sur les médicaments sera pris en charge par les mutuelles. Les cotisations vont donc augmenter.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :  AFP, 29 septembre 2010.