Nourrisson 0-2 ans
© Fotolia
Sommaire

La prévention des accidents de la route

Chaque année, trop d'enfants meurent ou sont gravement blessés en voiture parce qu'ils étaient mal ou pas du tout attachés (Chiffres 2005 : plus de 1200 enfants de moins de 6 ans ont été tués ou blessés lors d'un accident de voiture où ils étaient passagers). Il est impératif de faire voyager son enfant dans un siège adapté à son âge, à son poids et à sa morphologie. La norme européenne associe un groupe de siège auto au poids de l'enfant.

  • Le groupe 0 va de la naissance à 10kg. Le siège doit impérativement être placé dos à la route, à l'avant ou à l'arrière du véhicule, ce qui assure au bébé une protection maximale en cas de choc frontal. Si vous choisissez de mettre bébé à côté de vous à l'avant du véhicule, il est impératif de désactiver l'airbag passager (selon votre type de voiture, vous pouvez le faire vous-même ou vous devez passer au garage pour effectuer cette manipulation). Pour les nourrissons, vous pouvez aussi choisir de transporter bébé dans un lit nacelle. Dans ce cas, le lit doit être disposé parallèlement au dossier de la banquette arrière et fixé par des sangles aux points d'ancrage des ceintures de sécurité.
  • Le groupe 0+ va de la naissance à 13kg. Ce siège est une version surdimensionnée du précédent. Il permet de transporter l'enfant dos à la route, dans une position semi allongée, et d'éviter ainsi les blessures des vertèbres cervicales en cas de choc frontal. Le siège 0+ s'installe de la même manière que le siège du groupe 0.
  • Le groupe 1 convient aux enfants de 9kg à 18kg. Ce siège convient pour des enfants se tenant bien assis. Il s'installe face à la route sur la banquette arrière du véhicule. Il est important de bien tendre la ceinture de sécurité fixant le siège pour que le siège soit bien calé. A noter qu'un siège peut être homologué pour plusieurs groupes. A noter aussi qu'il existe un nouveau système de retenue des sièges auto, nommé ISOFIX, qui améliore la fixation des sièges dans le véhicule. Le système ISOFIX réduit les risques de mauvaise installation. Il permet de mieux solidariser le siège au châssis de la voiture grâce à des points d'ancrage rigides prévus par les constructeurs automobiles. Les enfants sont ainsi mieux retenus et protégés en cas de choc.

IMPORTANT : lors de l'achat d'un siège auto, il est primordial de vérifier que le siège est bien homologué. L'homologation vous apporte l'assurance que le siège acheté répond bien aux normes de sécurité édictées par la réglementation européenne.

Le couchage et le sommeil

Le couchage est important de manière à favoriser un bon sommeil et à éviter au maximum le risque de mort subite :

  • Favoriser la position de sommeil sur le dos ou sur le côté (en cas de régurgitations fréquentes).
  • Choisir une literie ferme et utiliser un surpyjama, une turbulette ou une gigoteuse adaptés à la taille de l'enfant. Oreillers, couvertures et couettes sont à éviter jusqu'à l'âge de 2 ans (en fonction de la taille).
  • Maintenir la chambre à 19°C. Elle doit être aérée chaque jour, si possible, alors que l'enfant n'est pas dans la chambre (risque de défenestration). (Ne pas fumer en présence de l'enfant et surtout pas dans sa chambre !). Le calme et la sécurité affective sont essentiels pour que le nourrisson s'abandonne dans le sommeil, sans risque ni angoisse. Ses besoins en sommeil sont importants et doivent être respectés :
  • De 0 à 3 mois : en moyenne, 16 heures par jour.
  • A partir du 4ème mois : mise en place du cycle jour /nuit.
  • de 3 à 12 mois : 15 heures de sommeil dont 2 siestes dans la journée.
  • Entre 1 an et 2 ans : 13-14 heures par jour dont 1 sieste dans la journée.
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source :