Nos états d'âme nous influencent

Christophe André, psychiatre psychothérapeute, vient de publier " Les états d'âme, un apprentissage de la sérénité " aux éditions Odile Jacob. Il ouvre ainsi un champ encore inexploré de la psychologie... pour notre plus grand bonheur.
PUB

Les états d'âme, des émotions quotidiennes

Nos états d'âme, ce sont les sentiments, les émotions que nous ressentons au quotidien. Observer un enfant qui pleure parce qu'il s'est fait mal vous rend triste, un automobiliste qui tente de vous doubler en prenant des risques vous met en colère, une première fleur de printemps vous rend joyeux et l'odeur d'un parfum nostalgique…

Ces états d'âme n'ont pas été, jusqu'ici, explorés par la psychologie mais plutôt par les écrivains. Cela semble logique, les psychiatres se sont d'abord préoccupés de maladies graves pour soigner les souffrances de leurs patients. Ensuite est apparue, depuis quelques années, la psychologie positive (comment être heureux), antidote de la dépression.

Ces états d'âme plus subtils, plus fluctuants et plus éthérés, n'ont pas encore constitué de domaine d'étude psychologique : la tristesse, la fragilité, le ressentiment, l'inquiétude, mais aussi la compassion, la sagesse, la joie et le bonheur, autant de douleurs ou de douceurs de ces états d'âme qui sont évoquées par Christophe André.

PUB
PUB

Il ne nous livre cependant pas un catalogue d'états d'âme, mais un livre guide de vie pour nous apprendre à mieux composer avec des états d'âme. Comment ne pas se laisser envahir par les états d'âme négatifs, mais plutôt comment les accepter, les laisser passer, et comment cultiver les états d'âme positifs. L'auteur livre même une recette : l'idéal est de parvenir à éprouver deux fois plus d'états d'âme positifs que négatifs pour se trouver en harmonie.

La grande influence de nos états d'âme

Un caractère étonnant de ces états d'âme, c'est qu'ils ressemblent au temps qu'il fait. Quand il pleut, vous avez du mal à penser qu'il fait beau ailleurs et que le soleil va revenir. Quand vous êtes triste, vous avez tout à coup tendance à juger le monde à l'obscurité de cette tristesse, vous êtes immédiatement plus pessimiste, sans même en avoir conscience. Aussi ces états d'âme, tout subtils qu'ils soient, influencent considérablement nos décisions, nos orientations, nos vies entières. D'où l'intérêt de les travailler pour les influencer positivement, plutôt que de nous laisser passivement influencer par eux.

L'apprentissage de la sérénité, sous-titre de ce très beau livre, nous invite à augmenter nos capacités à ressentir le bonheur. La pleine conscience et la méditation à l'occidentale sont des pistes pour vous aider à être heureux… tout en acceptant tous vos états d'âme.

A lire

' Les états d'âme, un apprentissage de la sérénité ', de Christophe André, aux éditions Odile Jacob.

Publié le 29 Mai 2009
Auteur(s) : Dr Catherine Solano