La musique atténue la douleur chez l’enfant

On reconnaît à la musique des vertus thérapeutiques (musicothérapie, audiothérapie).Au cours de cette nouvelle étude, l’écoute musicale en post-opératoire a été évaluée.Elle permet d’atténuer les douleurs ressenties et de réduire la quantité d’analgésiques.
© getty

La musique diminue les douleurs post-opératoires

Cette expérimentation a été menée auprès d’une soixantaine d’enfants âgés de 9 à 14 ans, tous devant subir une opération chirurgicale. Au sortir de l’intervention, certains pouvaient écouter leur musique préférée (type Rihanna, Taylor Swift, etc.), d’autres un livre audio, tandis que d’autres encore pouvaient porter un casque antibruit afin de l’isoler de toute source sonore.

Résultat, après 30 minutes d’écoute musicale, l’intensité de la douleur post-opératoire ressentie était réduite de manière significative. La dose de médicaments analgésiques de type morphinique a pu être considérablement réduite, ce qui est particulièrement intéressant dans la mesure où ces substances ne sont pas dénuées d’effets secondaires, notamment respiratoires, chez les enfants et les ados.

La musique trompe le cerveau

La musique détourne l’attention du patient et trompe ainsi le cerveau. Elle permet au petit malade de ne plus se concentrer sur sa douleur. Attiré par d’autres sources d’intérêt, la douleur en est atténuée.

La musique est-elle aussi efficace chez les adultes et quel que soit le type de douleur ? De nouvelles études sont nécessaires, mais d’oreset déjà on peut dire que souffrir en musique semble davantage supportable…

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Pediatric Medicine Surgery, janvier 2015, http://www.feinberg.northwestern.edu/news/2015/01/Suresh-music-pain.html.
La rédaction vous recommande sur Amazon :