Mort subite du nourrisson : attention aux matelas usagés

Selon une analyse menée en Ecosse, l'utilisation d'un matelas usagé accroît le risque de mort subite du nourrisson.
PUB

La mort subite du nourrisson est la première cause de mortalité infantile au cours de la première année de vie dans les pays industrialisés. Sa fréquence est estimée de 1 à 3 pour 1.000 naissances. Elle frappe le plus souvent des nourrissons âgés de 2 à 4 mois. Une des principales causes identifiées est le fait de dormir sur le ventre, d'où les campagnes visant à inciter les parents à placer leur enfant sur le dos. Depuis, cette cause est devenue exceptionnelle. Mais, si la fréquence des morts subites a fortement diminué, celles-ci n'ont pas disparues pour autant et les autres causes possibles restent mal connues : infections virales et bactériennes, élévation brutale de la température corporelle, reflux gastro-oesophagien, apnée (arrêt de la respiration), tabagisme passif, anomalies cardiaques, etc.

PUB
PUB

Dans le contexte du rôle de l'environnement, des chercheurs écossais ont eu l'idée d'analyser une éventuelle responsabilité du matelas dans l'accroissement du risque de cet accident. Ainsi, pour 131 nourrissons décédés de mort subite entre janvier 1996 et mai 2000, les auteurs ont tenu compte de l'état du matelas sur lequel dormaient les enfants.

Ils constatent que l'emploi d'une literie usagée, c'est-à-dire déjà utilisée par un autre enfant, est lié à l'augmentation du risque de mort subite. De plus, cette association est d'autant plus forte que le matelas venait d'un autre domicile.

Il existe donc une relation significative entre l'usure du matelas et l'augmentation du risque de mort subite. L'une des explications peut concerner une dureté insuffisante du matelas, facilitant l'enfouissement de la tête et la gêne respiratoire de l'enfant.

En conclusion, pour éliminer ce risque : à chaque nouveau-né, son matelas !

Publié le 04 Décembre 2002
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : Tappin D.
Voir + de sources
et coll. British Medical Journal, 325 : 1007, 2002.