Montrez vos pieds !

Nous faisons tous les jours entre 5.000 et 6.000 pas, soit l'équivalent de 2,5 fois le tour de la terre dans notre vie. Les maux de pieds qui en résultent sont multiples et peuvent avoir de lourdes conséquences. Et pourtant, nous les négligeons. Afin d'attirer l'attention, les podologues ouvrent leur cabinet au grand public le 12 mai dans toute la France, pour offrir conseils et diagnostics gratuits.
PUB

Un Français sur 5 souffre de maux de pieds qui nécessitent impérativement la consultation d'un podologue. Pourtant, nous « négligeons » nos pieds et si nous réagissons immédiatement à la moindre alerte touchant une autre partie de notre corps, nous n'avons pas le réflexe « santé du pied ». C'est pourquoi, les podologues ont décidé de se mobiliser et de mener chaque année une campagne nationale de prévention et de dépistage des affections du pied. Pour cela, ils ont créé l'UFSPP (Union française pour la santé du pied et la podologie), tandis que pour la 2e année consécutive, dans le cadre du « mois mondial de la santé du pied », ils ouvrent, le 12 mai 2004, leurs cabinets au public pour divulguer des conseils et des diagnostics gratuits.Pour en savoir plus et connaître l'adresse des podologues participants les plus près de chez vous, consultez le site : www.sante-du-pied.org.

PUB
PUB

Le Dr Tafanelli, responsable de l'UFSPP pour le département des Alpes Maritimes, a accepté de répondre à quelques questions pratiques.

e-sante : Quelles sont les personnes à risque ?

  • en priorité les personnes diabétiques et artéritiques ;
  • les personnes âgées ;
  • les personnes souffrant d'arthrose et de rhumatismes ;
  • les femmes enceintes.Mais, sans que l'on puisse parler de « risques », il y a aussi les personnes qui doivent, en priorité, consulter régulièrement un podologue (au moins une fois par an) :
  • ceux qui pratiquent une activité sportive régulièrement ou en compétition ;
  • les jeunes enfants à partir de 4 ans ;
  • les jeunes adolescents en phase de croissance.

e-sante : Par profil, quels sont les signes et symptômes à repérer ?

Chez les patients diabétiques et artéritiques :

  • atrophie de la peau : mince, sèche, dépilée, écailleuse et fissurée ;
  • pieds froids et violacés ou moites et chauds (suivant le type d'atteinte) ;
  • douleurs à l'ensemble du pied ;
  • plaies pouvant être très douloureuses.

Chez les personnes âgées :tous les signes des diabétiques et artéritiques ;griffes d'orteils entraînant un conflits avec la chaussure ;appuis plantaires douloureux (fonte du capiton plantaire, affaissement ostéotendineux).Chez les personnes souffrant d'arthrose et de rhumatismes :diminution de l'amplitude articulaire ;déformations ostéoarticulaires entraînant un conflit avec la chaussure et une hyperkératose ;troubles statiques.Chez les sportifs (compétiteurs ou amateurs) :troubles statiques et/ou dynamiques ;tendinites chroniques ;atteintes des ongles.

Publié le 12 Mai 2004
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
PUB