Mesure de la tension oculaire

La mesure de la tension oculaire est une phase indispensable de la consultation d'ophtalmologie. Une tension trop élevée expose au risque de ##14720/glaucome/##, maladie qui peut être grave et conduire à la cécité si elle n'est pas découverte à temps.
Publicité

Qu'est-ce que la tension oculaire ?

Pression ou tension intraoculaires sont des synonymes. S'il ne régnait aucune pression à l'intérieur des yeux, ils n'auraient aucune consistance. Il suffirait d'appuyer légèrement dessus pour les déformer et les aplatir… Ce n'est bien sûr pas le cas ! L'œil est en grande partie rempli de liquide, ce qui lui donne sa consistance et conditionne sa tension. L'humeur aqueuse est située devant le cristallin, et en arrière on trouve le vitré, qui est une sorte de gel. La transparence du vitré permet aux rayons lumineux de passer du cristallin à la rétine qui reçoit les images. La tension oculaire s'exprime en millimètres de mercure : mmHg. C'est une unité de mesure de pression au même titre que le sont les bars, utilisés pour quantifier la pression atmosphérique. Un millibar équivaut à 3/4 de millimètre de mercure (le mercure est utilisé pour fabriquer les baromètres). En moyenne, on considère normale une tension oculaire comprise entre 10 et 21 mmHg. En fait, d'une personne à l'autre, les chiffres normaux peuvent varier. C'est le rôle de l'ophtalmologiste de déterminer quel chiffre peut être considéré comme normal chez chacun de ses patients. Chez chacun d'entre nous, le chiffre de tensionoculaire varie en fonction du moment de la journée : il n'est pas constant.

Tension oculaire et tension artérielle : est-ce la même chose ?

C'est une question fréquente. En fait, ces deux tensions n'ont rien à voir l'une avec l'autre. En voici la comparaison : Quand on dit "j'ai 13/8 de tension", on parle de la pression artérielle mesurée en général à l'un des deux bras. Le chiffre treize correspond à la pression sanguine maximale qui régnait dans les vaisseaux du bras au moment de la mesure. Il s'agit en fait de 130 millimètres de mercure. De même le huit, correspond aux 80 mmHg, pression minimum mesurée. Si cette personne a une tension oculaire de 13 mmHg, on voit que sa tension artérielle est 10 fois supérieure. La tension artérielle est la pression du sang dans les vaisseaux, et la tension oculaire celle des liquides que contient l'œil.

Guide: 

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 10 Décembre 2001 : 01h00
Mis à jour le Lundi 11 Avril 2011 : 11h30
PUB
PUB