Le glaucome chronique à angle ouvert

Un glaucome est une maladie caractérisée par la destruction progressive du nerf optique et du champ visuel, souvent due à une tension oculaire trop élevée. Le nerf optique est formé d'environ 1.200.000 fibres. Ces fibres sont les prolongements de certaines cellules de la rétine. Elles conduisent les informations visuelles de l'oeil vers le cerveau. Quand les fibres meurent, comme dans les glaucomes, le champ visuel diminue.
Publicité

La majorité des glaucomes sont :

  • chroniques, ils évoluent progressivement sur des mois ou des années ;
  • et à "angle ouvert", l'angle étant la zone de l'intérieur de l'œil qui régule la tension oculaire.

Les causes sont multiples

Un glaucome est dû le plus souvent à l'augmentation de la tension oculaire.Normalement le liquide intra-oculaire, l'humeur aqueuse, est renouvelé en permanence. Il est produit par l'œil dans une zone située derrière l'iris, et évacué en avant de l'iris par une structure appelée trabéculum. Si le trabéculum fonctionne mal, l'humeur aqueuse s'accumule, et la pression de l'œil monte.La plupart des glaucomes sont "primitifs" : on ne connaît pas leur cause.Le glaucome primitif à angle ouvert est une maladie fréquente, qui touche 0,5 à 1% des personnes après 4O ans. Sa fréquence est maximale à 70 ans.Mais de nombreux facteurs peuvent élever la pression (ou tension) oculaire. Voici les plus fréquents et les plus caractéristiques :

  • le diabète sucré ;
  • une blessure ou un choc oculaires. Un œil accidenté doit donc être surveillé régulièrement par l'ophtalmologiste ;
  • l'hérédité : il existe des familles où plusieurs membres sont atteints. Par précaution, les membres de la famille d'un sujet glaucomateux doivent voir régulièrement l'ophtalmologiste ;
  • certaines inflammations de l'intérieur de l'œil (uvéites) ;
  • la cortisone. Les personnes traitées par ce médicament sont suivies en ophtalmologie.

Les glaucomes congénitauxRares (5 nouveaux nés sur 100 000) mais graves (8 à 15% des jeunes aveugles, selon les centres), ils sont dus à une malformation de l'œil ou à une maladie survenue pendant la grossesse (la rubéole par exemple). Les signes qui font suspecter un glaucome chez un bébé sont :un larmoiementune gène à la lumièredes yeux qui paraissent trop grandsune cornée terne ou blanche au lieu d'être brillante.il dans une zone située derrière l'iris, et évacué en avant de l'iris par une structure appelée trabéculum. Si le trabéculum fonctionne mal, l'humeur aqueuse s'accumule, et la pression de l'œil monte.La plupart des glaucomes sont "primitifs" : on ne connaît pas leur cause.Le glaucome primitif à angle ouvert est une maladie fréquente, qui touche 0,5 à 1% des personnes après 4O ans. Sa fréquence est maximale à 70 ans.Mais de nombreux facteurs peuvent élever la pression (ou tension) oculaire. Voici les plus fréquents et les plus caractéristiques :

Guide: 

Publié par Dr Véronique Barbat le Lundi 10 Décembre 2001 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 08 Décembre 2005 : 01h00
PUB
PUB